Airbag Stories

Airbag Stories

222 895

jours après gonflage cumulés par la communauté

La mission d’In&motion ? Protéger

Protéger, c’est quoi ?
Protéger, c’est travailler pour que les conséquences d’un accident soient réduites et si possible, réduites à zéro.
Protéger, c’est permettre à celui qui a subi un accident de reprendre le cours normal de sa vie avec le minimum d’impact.
Protéger, c’est faire en sorte que les minutes, les heures, les jours après ne soient pas différents des jours avant.
Protéger, c’est faire en sorte que quelques jours après on puisse aller faire son jogging matinal, remonter sur sa moto, embrasser sa fille, finir sur un podium, aller faire un parcours de golf, commencer un nouveau travail, terminer une étape du Dakar, …
Protéger, c’est rendre les jours d’après aussi libres que ceux d’avant.

Depuis Octobre 2018, des milliers de motards à travers le monde se sont équipés du système airbag In&motion et ce sont leurs témoignages qui renforce le sens de notre travail : protéger pour rendre les jours d’après leur accident meilleurs. Voici leurs témoignages :

 

En rentrant vers 19h30 du travail, entre Clermont-Ferrand et Vichy sur une route passante, j’ai perdu le grip de la roue avant en sortie de rond-point. Je suis arrivé au sol très vite, je n’ai pas eu le temps de faire quoi que ce soit, j’étais déjà en glisse. Je n’ai pas calculé que le gilet s’était gonflé, j’ai juste vu la moto se remettre en équilibre pour terminer dans un buisson. Dans l’intercom, l’alerte en lien avec Liberty Rider sonne très fort, c’est même flippant mais je pense que ça réveil s’il y a besoin. J’ai vite senti une compression sur la poitrine et là j’ai compris que l’airbag était en place. J’ai apprécié que le système contact les secours car je ne m’en occupais plus. C’est vraiment fiable. (Je savais que si je laissais le système sans réponse, il contactait les secours). Au bout de 10 minutes j’ai été pris en charge par les pompiers et la police. Direction l’hôpital pour s’assurer que tout allait bien et c’était bien le cas. Les pompiers eux-mêmes ont été très étonnés que ce soit mon airbag qui ait contacté directement le service des secours. La police également. Je ne peux qu’être ravi de la rapidité et de la fiabilité de ce gilet. J’en vantais déjà la techno, après cet essai, je suis totalement convaincu.

Damien

347 jours

Bonjour à tous, Zaphini Anthony pilote dans le team DAZ endurance, équipe de sport amateur. Team de moto qui participe à différentes courses d’endurance moto et qui participera au 24h de Barcelone en 2022. Dernière chute à mon actif sur le circuit de Barcelone, au bout de la ligne droite ( vitesse GPS avant la prise de frein 294km/h) prise des freins et perte de l’avant dut à de l’huile sur la piste. Chute à plus de 200km/h, merci à notre fidèle compagnon qui nous a jamais fait défaut, l’airbag Ixon avec la technologie In&motion. Résultat un orteil cassé, deux doigts cassé, un superbe hématome sur la fesse merci à mon gilet airbag. La moto s’en tire moins bien, elle n’a pas encore de gilet airbag. Liste des éléments cassés: araignée, compteur, carénages, bulle, maître cylindre, bocal, accélérateur, demi guidon, commodo, échappement, jantes avant et arrière abîmées mais fonctionnelles, commande reculée. L’airbag c’est déclenché avant que je touche le sol et a remplit son rôle, difficile depuis plusieurs années de s’en passer. Merci à vous une nouvelle fois Team DAZ

Anthony

751 jours

Je vous écris car j'ai subi un accident particulièrement grave en moto le 20 mars 2020 (15 jours de réanimation et 25 jours d'hospitalisation). Votre airbag m'a probablement sauvé de séquelles irréversibles, et je vous remercie encore de fournir aux motards ce type d'équipement...

Etienne

926 jours

High Side sur piste à environ 80km/h avec un vol à 2m de haut. Le gilet s'est gonflé au moment du catapultage et je suis retombé sur le dos. Aucune blessure, un hématome à un coude, un a une cuisse causé par le choc avec la moto dans la glissade et mon casque légèrement touché. J'étais déjà convaincu de l'intérêt de l'airbag mais mes potes présents l'ont bien compris et se renseignent déjà pour un achat. Mes proches et ma santé vous remercient !

Alexis

497 jours

Stéphane

1250 jours

Trop d’angle sur piste et perte de la roue arrière. Glissade à 130km/h. Pas de blessures, juste un casque fissuré. Un peu mal au crâne. Pas de blessures, ni de bleu. L’airbag a fait son effet, je n’ai rien senti !

Didier

63 jours

Je roule ponctuellement sur piste avec une Honda CB500 de 1998. Je porte une combinaison RST Pro Series équipée d'un airbag In&Motion. Je roule pour le plaisir et sans prétention (même si on se laisse tous prendre au jeu du chronomètre). Deuxième session de la journée sur le circuit d'Alès, il fait beau et il ne fait pas encore trop chaud. Je me laisse "distraire" par le pilote qui vient de me doubler et entre dans le "pif-paf" bien trop à l'intérieur. Ma trajectoire de sortie ne me permet pas de tourner comme il faudrait et je tire droit dans le bac à graviers. Je suis bien ralenti, mais pas assez pour que le mur de pneus ne m'inquiète pas. Je préfère lâcher la moto et sauter en marche. Je fais un rouler-bouler et me retrouve à plat dos. Ce n'est qu'en me relevant que je réalise que l'airbag s'est déclenché et que je suis vraiment bien maintenu. Premier état des lieux: tout va bien! J'ai volé sur quelques mètres et... rien. La machine s'en sort avec quelques rayures et un garde boue tout juste fendu et le pilote ne déplore que de petites courbatures le lendemain. Une fois le dispositif dégonflé et une bonne vérification mécanique et physique, j'ai repris ma journée de roulage. Je n'avais pas de doute quant à la pertinence d'un tel équipement, mais je dois dire que je suis impressionné par son efficacité. Mon nouvel inflator est déjà commandé et je compte bien investir dans un gilet pour le quotidien.

Andy

41 jours

Cette chute était plutôt étrange dans les chemins aux bœufs, j'ai perdu l'arrière à la remise du filet quand j'ai basculé dans la droite. Je n’ai pas eu le temps de réagir que la moto a décroché et elle m'a expulsé direct en l'air. Au moment où je me suis séparé de la moto et que j'ai commencé a prendre conscience que ça allait mal ce passer j'ai senti l'airbag se déclencher. Je suis retombé en plus sur le vibreur extérieur et si je n'avais pas eu l'airbag c'est sûr que je restais allongé au sol. Cela m'a permis de pouvoir prendre le départ des 24H du Mans le lendemain même si la douleur était là j'étais encore entier.
Crédit photo : Arnaud Despelchain

Martin

765 jours

Sur route, perte de l'avant de la moto et percussion du rail de sécurité. La moto est une épave. Blessures : une côte cassée, doubles fractures du poignet, contusions fessier, récupération par pompiers. De mon point de vue, le gilet m'a sauvé la vie.

Frédérik

122 jours

Mardi soir, 17h30, je pars du boulot un peu plus tôt que d'habitude, départ depuis le parking de l'usine, brève accélération direction la sortie, et là l'arrière de la moto décroche, raccroche. En deux secondes, je me retrouve par terre sans comprendre ce qu'il vient de ce passer. Sensation bizarre, je suis plus gros que d'habitude, le gilet Airbag s'est déclenché ! Le téléphone se met à sonner, puis deux minutes après (ou peut être moins) le service Liberty Rider m'appelle, me demande si je vais bien, les conditions de l'accident. Résultat, quelques douleurs à la cheville, au pouce droit, sinon rien. Merci l'airbag. La moto n'a pas apprécié la chute, butée de direction cassée, levier de frein, rétro, cale pied tout à pris.

Guillaume

663 jours

Je roulais en ligne droite lorsqu'un véhicule roulant en sens inverse, a perdu le chargement (mal) fixé sur sa galerie. J'ai freiné le plus fort possible, mais une plaque de placo est venue me percuter au niveau de la bulle (GS Adventure). Je ne me souviens pas des 3-4 secondes suivantes, mais je me rappelle m'être retrouvé dans le ravin de droite en contrebas en train de rebondir plusieurs fois au fond. J'étais équipé de mon airbag, un blouson d'été par dessus, un jean moto, des bottes et un casque bien sûr, et je me suis sorti de ce mauvais pas sans AUCUN dommage. Je pense que je le dois en très grande partie à l'airbag ; pas un bleu, malgré le blouson déchiré. Ce système présente une telle avancée question sécurité, qu'il devrait être obligatoire. Je pense que de substantielles économies seraient ainsi réalisées sur les soins hospitaliers. Je recommande le système à 100%, et ne roulerai plus jamais sans. Mille fois merci à toute l'équipe In&motion et bravo pour la mise en œuvre efficace de votre système.

Pierre-Yves

67 jours

Chute à moto sur le circuit du Mans après avoir percuté une autre moto, tombé sur le coté, glissé et roulé sur plusieurs mètres à plus de 100km/h. Grâce à l'airbag, j'ai eu seulement une blessure musculaire à l'épaule. Le gonflage est impressionnant et permet vraiment de bloquer le buste ainsi que la tête. Indispensable pour moi maintenant sur route et circuit.

Aurélien

467 jours

Kenny

1114 jours

Une voiture m'a coupé la route et je l'ai percutée à 75km/h en frontal. J'ai été éjecté à plus de 20m. Après mon arrivé en ambulance à l'hôpital, les secouristes m'ont dit que j'étais en vie uniquement grâce à mon airbag.

Yan

346 jours

Je roulais sur un chemin en terre quand les roues se sont mises dans des ornières différentes. Je suis parti sur le côté et le gilet s'est déclenché avant que je ne touche le sol protégeant mon épaule.

Jean-Christophe

78 jours

Roulage sur circuit de Magny-cours. 1er gauche après ligne stands. Un "Pilote" trop téméraire me fait un intérieur type kamikaze, quand je suis engagé en freinage dégressif dans la courbe vers le point de corde. Après avoir vu que le freinage avant finirai mal, je tente un ralentissement avec le frein arrière. Le pneu décroche puis raccroche violemment : catapultage immédiat vers l'extérieur. Explosion du casque, je n'ai pas eu le temps de comprendre quand l'airbag s'est déclenché mais "l’atterrissage" a été très très amorti. Résultat : Après un séjour aux urgences, traumatisme crânien, côte endolories à droite mais RIEN de grave sur le tronc et j'ai bien senti que le gonflage autour du cou a tenu ma tête et a évité au minimum le coup du lapin, voire pire. Je n'ai que des contusions or, vu le choc, sans l'airbag, les dégâts internes auraient été importants (poumons, rate...). Conclusion : sans In&motion, je ne serais pas là (ou vraiment pas de suite) pour donner cet exemple. MERCI.

Laurent

464 jours

À moto, une erreur d'inattention et de trajectoire dans un virage en épingle, ma course se termine dans l'herbe en faisant un tout droit. Ne roulant pas très vite, la moto s'est couchée dans l'herbe et a un peu glissé au sol. Pas de bobos, ni pour moi ni pour la moto mise à part quelques rayures... Le gilet s'est déclenché avant même que je comprenne que j'étais par terre. J'ai senti une sensation "de forte étreinte" en tombant, comme si on me serrait très fort pour me protéger. De plus, l'alarme de l'application s'est mise en route, et une personne de Liberty Rider m'a contacté pour s'assurer que je n'avais rien et pour me demander si j'avais besoin des secours. Je suis très satisfait de l'équipement et de la technologie In&motion. Je ne roule plus sans le gilet airbag. C'est très rassurant de savoir que nous ne sommes pas seul en cas de problème. Merci pour tout !

Engel

109 jours

Perte de l’avant au freinage sur circuit à Brno. L’airbag à fait un excellent travail et je ne roulerai plus jamais sans!!!!

Romain

110 jours

Je roulais tranquillement et dans un virage il y avait du sable, la moto c'est couché et j'ai glissé. L'airbag s'est déclenché et l'application Liberty Rider m'a contacté aussitôt. Je n'ai rien eu, la moto a eu le côté droit arraché (sacoche, poignée, pédale de frein etc). Je suis vraiment content de mon achat du gilet In&motion car avec un filaire il ne se serait pas déclenché.

Laurent

358 jours

Didier

1060 jours

Bonjour, j'ai perdu l'avant de la moto dans un virage en descente sur une route grasse et humide en montagne. Je devais être à 25-30 Km/h, l'airbag a bien effectué son travail, j'ai glissé sur quelques mètres sous la moto avec l'impression de reposer sur un matelas. La moto (S1000RR) n'a pas eu grand-chose : les tampons de protection ont fait le job. Je n'ai absolument rien grâce à l'équipement d'une part (combinaison complète cuir) et à l'airbag : même pas de courbature le lendemain suite au choc. Je suis impressionné de l'efficacité de cet équipement.

Thomas

113 jours

Une voiture m'a coupé la route, impossible de l'éviter, par conséquent j'ai planté sur les freins. Je suis arrivé dans le pare-chocs arrière de la voiture, à ce moment mon gilet s'est gonflé avant même que je touche le sol. Vraiment super efficace et je le recommande. Je n'ai eu que de légères blessures à la jambe gauche étant donné que la moto m’est tombée dessus. J'ai également des contusions à l’épaule malgré le blouson avec les coques. Un accident est vite arrivé et on n’est jamais assez protégé.

Benjamin

132 jours

En Islande pour un voyage, arrivé à une intersection je ne remarque pas la présence importante de gravier sur la route. La chute, violente mais à faible vitesse, a déclenché mon airbag. La moto elle, a glissée sur le flanc gauche et n'a pas souffert de gros dégâts.

Guillaume

83 jours

Après une belle balade dans le Pilat (42) je rentre tranquillement à Lyon.
Le soleil commence à baisser. Je sors de l’autoroute et prends les quais, premier feu qui passe au rouge, je freine et m’arrête tranquillement sur la ligne.

5 secondes plus tard au sol avec ma pauvre brelle agonisante et mon airbag qui a créer comme un petit nuage pour me rattraper au sol.

BOUM et PAN… le son de la voiture qui me percute à l’arrière et celui de l’airbag qui se déclenche. Moi qui est catapulté vers l’avant et qui passe par-dessus la moto sur la gauche (par-dessus la 3ème cooooooooorde) un moment dans les airs la gravité me rappelle à l’ordre et me plaque sur le dos au sol, c’est là que je me suis dit, OUF heureusement que j’ai l’airbag car la simple petite dorsale du blouson n’aurait pas fait autant c’est certain ! Je me sens serré dans mes vêtements … normal, je prends 2 secondes pour respirer et je me relève. Un motard de passage s’arrête et me donne un coup de main et se rend bien compte que mon airbag n’a pas été inutile.

Une fois debout je retire l’airbag qui me serre un peu mais qui m’a permis de m’en sortir sans aucune égratignure et quasiment sans courbature !

J’ai toujours prôné l’équipement, ce jour-là en plus de l’airbag j’avais mon casque, mes gants, mais aussi mon blouson moto coqué, mon pantalon moto coqué et mes bottes moto ! Autant dire que j’avais mis toutes les chances de mon côté et que au final je ne regrette pas !

Valentin

967 jours

J'étais en train de rouler sur piste mouillée et j'ai perdu l'avant en phase de freinage. Dégâts légers sur la moto, pas de blessures. Merci In&motion !

Lukas

132 jours

Roulage sur piste au circuit du Vigeant. J'ai perdu l'avant (low side) suivi d'une glissade sur la piste puis arrivé dans le bac à gravier j'ai fait un salto avant, je suis retombé sur le dessus du casque et fini ma course sur le dos. J'ai réussi à me relever immédiatement sans perte de connaissance mais avec une douleur intense au cou. J'ai terminé ma journée aux urgences. Résultats entorse cervicale avec un muscle du bras pincé. Quelques réparations sur la moto qui elle n'a que glissé. Merci à toute votre équipe pour votre travail car les médecins m’ont confirmé que j'aurais eu beaucoup plus de séquelles sans le gilet airbag.

Jérôme

133 jours

Victime d'un accident de la route, j’ai été percuté par un véhicule. Le système airbag s'est déclenché et le service d'appel d'urgence est au top, avec l’appel directement sur mon téléphone. Heureusement que je porte ce gilet ça aurait pu être beaucoup plus grave. Super protection, je recommande vivement à tous les motards de porter un gilet airbag In&motion !

Ludovic

49 jours

Sur piste, une glissade de la roue avant à haute vitesse. Le gilet s’est ouvert une fois que je suis arrivé dans le bac à gravier. Sur la piste j’ai glissé quelques mètres mais une fois que je suis entré dans le bac et roulé à ce moment l’airbag s’est déclenché. Je suis bien content d’avoir eu celui-ci. En vous remerciant.

Michael

134 jours

Cela s'est passé sur le circuit d'Alès dans le 1er virage gauche après la ligne droite des stands. C'est un virage assez serré en montée, je pense que j'avais trop d'angle et pas assez de vitesse. J'ai perdu l'adhérence, la moto a glissé sur le flanc gauche, bulle, tête de fourche et support de bulle côté gauche cassés (Ducati 749). Quant à moi j'ai glissé sur le dos jusque dans l'herbe à l'extérieur du virage. Pendant ma chute j'ai pensé à l'airbag et constaté qu'il était bien gonflé bien que je ne me sois pas rendu compte du moment où il s'est déclenché. Je n'ai absolument rien eu, même pas un petit hématome. Une suggestion, ce serait bien que sur les circuits il y ait un vendeur ou un distributeur d'inflator, afin de pouvoir rouler à nouveau avec un airbag opérationnel après un déclenchement. En tout cas, merci, beau travail et excellent produit.

Remy

135 jours

Loïc

1108 jours

Arrêté au feu rouge, le feu passe au vert et la voiture devant moi démarre et pile d’un coup. J’ai à peine le temps de me lancer et de prendre les freins que ma roue avant avait déjà tapé le pare-chocs arrière de la voiture de devant. L’airbag s’est gonflé instantanément au moment du choc, la moto est restée debout et moi gonflé comme un ballon de baudruche. J’ai juste eu le temps de reprendre mes esprits et de voir que le gilet avait effectué son travail. Merci beaucoup, si ça marche sur un choc à moins de 10 km/h, cela ne peut être qu’efficace sur des chutes un peu plus impressionnantes.

Maxime

142 jours

Perte de l'avant dans une descente en gravier à vitesse modérée, je n'ai rien vu venir. Le gilet s'est gonflé, parfait. Ça m'a sûrement sauvé quelques côtes.

Iban

143 jours

J’ai perdu l’avant sur piste, la moto est un peu abîmée. Moi je n’ai aucune blessure.

Antoine

146 jours

J’ai tapé un mur (90 km/h) sur le côté en évitant une voiture qui arrivait de face. Grâce à l’airbag, je n'ai rien eu en haut du corps, juste des contractures musculaires à la jambe dues au choc.

Alexandre

149 jours

Roulage sur le circuit de Magny-Cours. Perte de l’avant de la moto, l’airbag s’est déclenché rapidement. La moto a fait des tonneaux dans le bac à gravier. Je n’ai pas eu de dommage corporel.

Claude

149 jours

Je roulais en interfile sur le périphérique parisien, une voiture a déboté m’a percuté, j'ai chuté, l'airbag a fait le travail et je le recommande, remerciement aux pompiers qui m'ont appelé pour connaître mon état de santé, rien de grave à part les dégâts sur la moto. Merci encore à ce système, je me sens vraiment en sécurité avec, merci de l'efficacité cela devrait être obligatoire.

Bruno

152 jours

Tom

792 jours

Bonjour, sur une route, je m'apprêtais à doubler la voiture qui était environ à 50km/h et à 100m devant moi. J'étais en pleine accélération et je regardais devant cette voiture pour préparer mon dépassement. Au moment où je regarde de nouveau la voiture, le conducteur s'est arrêté inopinément au milieu de la chaussée. J'ai freiné immédiatement sans pouvoir éviter le choc. Je me suis encastré dans la voiture, j'ai littéralement volé dans la lunette arrière et jusque sur le dessus du hayon arrière avant de retomber sur la moto qui était coincée droite dans la voiture. Aucune blessure ni douleurs dans la poitrine grâce à l'airbag qui m'a protégé de graves blessures. De gros hématomes aux 2 jambes et une entorse du poignet droit. Ma 1400 GTR de 2013 Kawa épave témoigne de la violence du choc et l'airbag me permet de m'en sortir debout sans l'intervention des secours.

Yvan

155 jours

Bonjour, accident sur route. Une voiture transverse et me coupe la route sur la nationale. Ma vitesse au moment de l’impact :90 km/h. Airbag déclenché, aucune blessure au niveau du torse et dos, fracture ouverte du fémur, fracture tibia et péroné ainsi que 3 doigts de pieds. Les services de secours sont intervenus, et transport en hélicoptère au CHU de bordeaux, 53 jours d'hospitalisation et maintenant rééducation pour la marche.

Denis

169 jours

Chute en supermotard sur le circuit de Moirans en Montagne. Un autre pilote a voulu passer à l'intérieur et a touché ma roue arrière. Nous avons fini par terre tous les deux et l'airbag s'est déclenché.

Vincent

175 jours

Chute à l'arrière du peloton... Le départ est fixé à 8h30 ... Nous partons à deux motos, moi avec ma Ducati et Phil sur notre GS. Heu ça c'était normalement le programme. Donc c’est parti sous la pluie mais uniquement pour 5 km, j'ai perdu l’avant ou l’arrière et patatras … Heureusement rien de grave. Mon airbag sans fil s’est déclenché et j'ai juste un peu mal au poignet … Le pare main droite est explosé… Nous ramassons la moto et retour à la maison pour changer la cartouche de gaz (prévoyant j’en avais une d’avance !) et aussi pour laisser la Ducati car ma main est douloureuse. Alors que Phil change la cartouche, mon téléphone sonne : - « Bonjour ce sont les pompiers ON ARRIVE, l’ambulance est partie, - Heu pas le peine c’est gentil mais je vais bien ! - Ah ? bon ok on l’annule, nous avons été prévenus par votre GPS » En fait avec l’airbag In&motion vous avez aussi l’application Liberty Rider qui prévient les pompiers si vous ne répondez pas au téléphone après une chute, et comme mon téléphone est au fond de mon sac dans la sacoche, impossible de l’entendre… Bon s’est super efficace, donc je résume : Airbag sans fil testé et Liberty Rider aussi -> Validés

Christine

176 jours

Je suis tombé sur circuit sur un virage à droite et j’ai perdu l’avant. La moto a glissé elle n’a presque rien. Lors de l’accident j’ai juste eu le pouce fracturé qui a nécessité une opération avec pose de broches. Le gilet a parfaitement fonctionné je ne me suis même pas rendu compte de son déclenchement. Quand j’ai réalisé ma chute j’ai senti que j’étais enveloppé dans l’airbag. Cette sécurité est très rassurante et me donne envie de retourner dès que possible en piste mais jamais sans mon gilet.

Xavier

181 jours

Bonjour, je crois que votre produit m'a bien aidé durant mon high side sur piste. J'ai cru avoir tapé le casque mais en fait non. L'air m'a certainement permis d'avoir un impact plus doux même si c'était assez brutal. Je ne saurai jamais comment ce se serait terminé sans airbag mais je suis persuadé que ça aurait été pire que quelques hématomes et un coude écorché. Je recommande vivement.

Stéphane

181 jours

Cindy

1055 jours

Gonflage sur piste suite à une chute dans un bac à gravier. Je suis arrivé à 60/70 km/h dans le bac, j’ai perdu l’avant et je suis tombé. Le gilet s’est gonflé avant mon impact au sol. Dégâts cosmétiques sur la moto et le casque. Pas d’intervention médicale.

Tom

183 jours

Sur route, en sortie de boulot, une voiture a changé de file sans me voir.... Ou sans regarder plutôt !! Merci beaucoup à l'airbag sans qui je ne m'en serais pas sortie si bien !

Cécile

186 jours

Je roulais sur circuit, j'avais une perte de pression sur le circuit de frein donc j'ai tiré tout droit. Une fois dans l'herbe la moto a glissé pour se coucher sur le côté gauche puis a raccroché pour me projeter. L'airbag s'est immédiatement déclenché et il est resté gonflé avec une pression importante. Vraiment impressionné par l'efficacité et la protection de l'airbag.

Pierre

188 jours

J'ai heurté un animal qui m’a fait chuter et je suis parti en glisse. Le gilet s'est déclenché et m’a protégé tout le flanc droit lors de ma chute.

Arnaud

189 jours

Bonjour In&motion, suite à ma première journée piste pour l’ouverture de la saison, les conditions n’étaient pas réunies avec une température de 4° degré et un temps humide. Je suis tombé pendant le tour de chauffe en plein virage droit quand l’arrière a décroché. Le gilet airbag a parfaitement fonctionné en se déclenchant avant l’impact au sol, me protégeant les côtes et l’épaule, ma tête a été maintenue pendant une belle glissade et le casque n’a pas tapé. La moto a peu souffert, les protections on fait leur travail. Merci à toutes l’équipe, je vous renouvelle ma confiance en commandant deux cartouches de recharge.

Mickael

196 jours

Sur circuit, à la fin de ligne droite. Une erreur de pilotage m’a projeté en l’air. Une chute très violente mais sans gravité grâce au gilet qui a tout de même sauvé mon bassin.

Luca

196 jours

Suite à un arrêt trop brusque à un croisement dangereux, j'ai été déséquilibré et n'ai pu éviter la chute. Il n'y a pas eu de collision avec un autre véhicule. Le mouvement de chute a tout de suite enclenché l'airbag.

Stéphane

203 jours

La chute est classique un petit high side à faible vitesse, l'airbag a bien déclenché avant le sol, j'ai du relever la moto juste après ce qui est plus difficile avec l'airbag gonflé, à part une sensation d'être oppressé mais cela est dû à l'après chute mais sinon en se détendant on retrouve un souffle normal, nous avons pu remettre une cartouche neuve, un cale pied pour la moto est c'était reparti pour l'après midi !

Jérôme

1205 jours

Glissade sur une flaque d'huile sur l'autoroute. Seul le carter a été abîmé. Aucune blessure et le gilet s'est déclenché direct.

Nicolas

208 jours

Sur un demi-tour, je pose le pied pour m'arrêter, malheureusement dans une dépression du goudron, prise d'angle trop importante et je ne peux pas retenir la BM, qui se couche. Je fais un roulé boulé par l'épaule au ralenti, en descendant dans le fossé, situation très ridicule. L'airbag a calculé la situation et ne s'est pas déclenché. Impeccable, une sangle aurait fait péter le ballon pour rien. Dans ma vie professionnelle, j'ai travaillé sur les systèmes airbag pour voitures, respects pour l'équipe In&motion.

Daniel

209 jours

Salut tout le monde… En route pour le salon du deux roues à Lyon justement pour aller voir l’équipe In&motion, Boum un camion et moi on s’est rencontré. Merci l’airbag, moi je n’ai rien. La moto quelques dégâts, on va bricoler…. Aller un petit tour au salon quand même. Au retour un tour chez Dafy et une cartouche neuve pour mon gilet. Avec les infos données aucun problème et hop c’est reparti pour un tour. Merci l’équipe à bientôt.

David

211 jours

Sur une route dégagée de rase campagne. A une intersection, une voiture arrêtée au stop sur ma gauche a redémarré juste au moment où je passais. Apparemment ébloui par le soleil, le conducteur ne m’a pas vue arriver. J’ai été éjectée à une dizaine de mètres du point d’impact. L’airbag s’est déclenché immédiatement et a largement diminué les dégâts selon les pompiers qui sont intervenus rapidement. La moto est foutue et j’ai une entorse à chaque genou.

Juliette

211 jours

Roulage sur piste au Vigeant pour un entraînement. Dans un virage sur piste mouillée j'ai fait un hide side. Etat de la moto : carénage HS, demi-guidon droit plié, repose pied limé, bouchon de radiateur enlevé. Pas d'assistance médicale, l'airbag a bien fait son job. Seule blessure : entorse au petit doigt de la main gauche et gros hématome sur la paume de la main.

Thierry

211 jours

Sur circuit en Espagne perte de l’avant dans une courbe relevée rapide à droite avec des pneus usés. La moto n’a pas pas trop de dégât malgré la grande vitesse. Je n’ai pas senti l’airbag se déployer, j’ai même cru qu’il n’avait pas fonctionné mais finalement il était bien gonflé et je n’ai eu aucun dommage.

Christophe

217 jours

De nuit, rond-point en campagne avec route mouillée et froid (3 degrés), traces de boues laissées par un tracteur, perte de la roue avant, glissade, l’airbag s'est déclenché avant de toucher le sol, protection parfaite, aucun dégât corporel, merci In&motion.

Valérien

219 jours

Bonjour, accident seul sur route. Démarrage au feu vert raté. Probablement combinaison pneu froid + moto penchée. Moto qui glisse sur son côté gauche (casse et rayures qu’esthétique : carénages et carter et pare main). Moi qui m’écrase face avant par terre. Plaies au 2 genoux car jean de ville. Genou gauche avec en plus grosse contusion et ligament fort distendu. Casque touché à la mentonnière. Airbag déclenché. Veste, gants, bottes râpées. La honte et de l’argent gaspillé grâce à l’équipement qui vaut une blinde. Tout est prêt sauf moi pour partir rouler.

Mickaël

231 jours

J’avais mis en vente ma moto et je venais de rencontrer un potentiel acheteur. Je remonte sur ma moto pour rentrer chez moi, juste au bout de la rue. Il est aux alentours de 19h30, la nuit commence à peine. J’accélère dans la rue, et voit le feu arriver au loin. Je chope les freins, je dois être à 40/50 à l’heure pas plus. Je perds l’avant et me retrouve par terre sans trop comprendre. L’airbag est gonflé, j’ai la jambe coincée sous la moto. Un passant vient m’aider et je mets la moto sur le côté, je suis tout seul dans la rue... Mon téléphone émet un bruit d’alarme et une personne de Liberty Rider m’appelle pour me demander si j’ai besoin d’une ambulance, je réponds que non. Je prends conscience que l’airbag est gonflé, je vérifie que je n’ai pas de blessure, rien à part au niveau de ma cheville qui a gonflé et un peu de peau du mollet brûlé. Sur la route une lamelle en plastique de 40 cm de long sur 15 de large. Il y a d’autres débris d’un précédent accident, je comprends que j’ai perdu l’avant en glissant dessus quand j’ai choppé les freins pour freiner. L’airbag s’est déclenché très vite et m’a probablement évité une blessure à l’épaule que j’aurai pu avoir lors de ma chute. Le sélecteur, l’embrayage et la coque arrière sont cassés, la carrosserie sur le côté est grattée.

Roméo

242 jours

Le 26 janvier je décide de prendre ma moto pour partir travailler, pas de chance je suis surpris par du brouillard givrant, ça ne m’inquiète pas j’ai des pneus quatre saisons et une bonne maîtrise de ma moto. Ça c’est ce que je pensais du moins, quand d’un coup je m’écrase au sol dans une violence comme je n’avais encore jamais eu à moto puis trou noir. Je suis debout, j’ai plus mon casque, je suis tout gonflé et surtout je n’ai strictement rien. A ce moment le seul truc qui me perturbait c’était de savoir d’où venait cette alarme qui sonnait (de mon casque via l’intercom) cette alarme c’était Liberty Rider via la In&box je la déclenche, je signale avoir chuté et mon téléphone sonne instantanément pour savoir si tout allait bien. Tout allait bien, j’étais entier, j’étais en vie et j’ai appelé un taxi et suis parti faire ma journée de travail avant de retourner auprès de ma femme et mon fils. Alors un énorme MERCI à In&motion et Liberty Rider pour ce merveilleux produit que je recommande vivement.

Thomas

249 jours

Brest, route mouillée, dos d'âne en plastique rouge en mauvais état. La roue avant a perdu l'adhérence à 10 km/h environ. Chute de la moto et déclanchement de l'airbag.

Nicolas

265 jours

Chute en ville, juste devant chez moi par jour de froid. Je pense que les pneus était froid et j'ai pris un virage en inclinant trop. Résultats j'ai glissé. L'airbag s'est bien déclenché et m’a protégé l'épaule et a empêché le casque de taper par terre. Le système d'alarme sur le téléphone s'est bien déclenché aussi. J'ai juste eu un bleu au niveau de la hanche et la moto n'a quasiment rien c'est le par carter qui a tout pris.

Julien

283 jours

Perte de l'avant sur chaussée humide. Pas de dégât majeur sur la moto qui a glissé sans heurter d'obstacle. De mon côté mes protections ont assuré. Botte gauche un peu frottée sur le coup de pied. Blouson RAS, jean moto RAS, airbag déclenché avant le contact au sol. Pas de blessure.

Julien

315 jours

J'étais engagée en endurance 4h lors du Trophée Robert Doron sur le circuit de Carole (Tremblay en France). Essais et qualifs : ok. Arrive le dimanche matin, jour de course. Il pleut, la piste est détrempée. Mon binôme effectue le premier relais. A sa rentrée en Pitlane, nous effectuons le changement de transpondeur. Rapide, efficace. Je saute sur ma moto (R6), j'enclenche la 1ère et je pars. Je sors à peine de la voie des stands lorsque le drame arrive. Je passe la 2ème et voilà que ma moto m'éjecte par dessus elle, je sens mon airbag Ixon se déclencher, ma tête est maintenue et j'atterris à plat sur le côté gauche. Je me relève immédiatement et ressens de suite une forte douleur à ma hanche gauche, mais rien au niveau du buste ou de la tête. J'ouvre ma combi pour reprendre mon souffle correctement. Je cours à ma moto qui se retrouve en plein milieu de la ligne droite, j'arrache le transpondeur et cours vers mon binôme. Je me sens alors comme le bonhomme Michelin : énorme !! Certains photographes auront immortalisés la scène... Au final, chute due à un mélange de circonstances : pluie + essence sur la pitlane + pneus pluie neufs = badaboum. Nous terminons tout de même 1er 600, 1er équipage mixte et 1ère féminine pour moi. Encore une fois merci à l'équipe Ixon et In&motion pour la protection lors de mes chutes en compétition. Il s'agit déjà de mon 3ème ou 4ème gonflage. Toujours en sécurité !

Margaux

721 jours

Je roulais à allure modérée sur la nationale qui m'emmenait vers mon lieu de travail. Avec le retour des vacances, des ralentissements importants se produisent aux entrées de la ville de Rouen. Voyant cela, j'ai mis mes warnings et opéré une remontée de file sur les véhicules à l'arrêt. Malheureusement, une conductrice voyant qu'elle était à l'arrêt a décidé de faire demi-tour et de franchir la ligne continue. Elle a commencé sa manœuvre alors que j'arrivais à sa hauteur. Je n'ai pu que freiner sans pouvoir éviter l'impact. Le choc m'a propulsé par-dessus la moto et le capot de la voiture pour atterrir quelques mètres plus loin sur les fesses. L'airbag s'est parfaitement déclenché et m'a très bien protégé lors de l'impact. Cela m'a permis de n'avoir que quelques bleus sur le corps. Ce n'est qu'après coup que j'ai réalisé qu'il s'était déclenché en constatant que mon cou était bien protégé (heureusement car à la vue des éraflures sur le casque, les dommages auraient pu être plus importants). Merci à In&motion pour la fiabilité du système, cela a aussi convaincu ma conjointe de s'équiper également d'un gilet.

Ludovic

328 jours

1er jour d’utilisation de mon gilet airbag In&motion et 1er déclenchement au bout de 10km vers le boulot. Froid + rond-point = perte de l’avant à 20/30 km max. Conclusion : test concluant, cela permet de se rendre compte de l’efficacité et rapidité de déclenchement, même sur une petite chute. Pas de bobo sur le coup, mais des courbatures le lendemain. En espérant que mon gilet ne me porte pas la poisse…

Pierre

340 jours

Roulage sur circuit. Perte de l’avant de la moto à environ 90-100km/h qui a fini sa course dans l’herbe. Après une glissade, une pirouette à l’arrière qui m’a fait lever peu au delà de la moto. Casque poussé et maintenu vers le haut, cervicales protégées, pas un bleu. Même à froid, rien de rien. Dégonflage au box.

Giacomo

345 jours

En faisant de l'interfile sur l'autoroute, une voiture a déboité pour dépasser alors que j'arrivais. Elle m'a projeté sur le côté et j'ai glissé sur 30m après avoir perdu le contrôle de ma moto. Ma moto est endommagée sur tout le côté droit. J'ai senti l'airbag avant même de toucher le sol. J'ai frotté le bitume comme si j'étais sur une planche de skate. J'ai gardé mon sang froid tout au long de la chute. J'ai été blessé au genou droit car il a cogné sur le béton, et j'ai été transporté aux urgences pour un contrôle. Les gens ont été impressionné par l'accident et ont été tout aussi impressionné que je ne sois que légèrement blessé. Le lendemain j'avais quand même mal aux cervicales et un peu aux mains. Mais j'ai été ravi d'avoir eu cet airbag depuis 2 ans que je le porte. J'ai beaucoup partagé ma mésaventure et l'efficacité de l'airbag. D'ailleurs, ceux qui ont un deux roues vont réfléchir sérieusement à s'équiper surtout quand ils m'ont vu le lendemain reprendre le travail comme si de rien n'était.

Marc

347 jours

Bonjour, je roulais sur le driving center du circuit du Castellet, à la première session du matin. J’étais aux alentours de 60-70 km/h lorsque le pilote en super motard devant moi a chuté avec sa moto qui s’est mise en travers de la piste. Il était à moins de 5 mètres devant moi. Pour éviter de lui rouler sur la tête, j’ai dévié instinctivement et j’ai percuté sa moto. J’ai été éjecté en mettant un bras en avant. Mon gant s’est déchiré puis j’ai tapé la tête sur la visière (totalement rayée). J’ai senti ma tête partir sur le côté mais mes cervicales ont été retenues grâce au gilet qui s’est déclenché. Je me suis senti comme dans un coussin. Ma moto a été éjectée sur le côté mais, comme moi, elle s’en sort juste avec un tampon de protection cassé, des rayures et le levier de frein à peine tordu. Je me suis relevé tout de suite, sans douleurs aux cervicales (j’avais plus mal à la cheville et à la main) mais rien de grave. J’ai repris ensuite les roulages avec une dorsale donc pas rassuré. Le lendemain, légère douleur aux cervicales puis plus rien après 48h. Je suis persuadé que le gilet m’a évité une entorse des cervicales… Invention géniale, merci aux équipes. Je ne roulerai plus jamais sans mon gilet airbag.

Francesco

350 jours

Nous suivions à faible allure une voiture sur la bretelle d'accélération de l'entrée 59 de l'autoroute A8 en direction de Nice. Cette bretelle est connue pour sa faible distance d'accélération et de fait le conducteur du véhicule qui nous précédait a ralenti soudainement. Le soleil rasant et la seconde d'inattention ne nous ont pas permis malgré un freinage musclé d'éviter de percuter à très faible allure le véhicule. Cet arrêt brusque a provoqué notre chute. Lors de celle-ci le cale pied gauche de la moto est venu briser mon tibia et mon péroné. Mais l’airbag s'est gonflé suffisamment tôt pour amortir ma chute et je n'ai pas eu d'autre traumatisme que celui qu'a subi ma jambe. J'ai été évacué dans les plus brefs délais par les pompiers de Menton vers l’hôpital de la ville et prise en charge par le service des urgences où le diagnostic a été établi. J'ai été opérée le 15 octobre au matin pour réduire la fracture. La moto n'a subi que l'explosion du pare-brise dû à la rencontre du poignet du pilote lors de la chute.

Martine

353 jours

Je roulais sous la pluie et, juste avant d'emprunter la sortie du rond-point, la moto s'est couchée sur le côté gauche et j'ai glissé avec elle sur quelques mètres. Je n'ai eu aucune blessure, seul le sélecteur de vitesse a été légèrement tordu. L'airbag s'est déclenché juste avant que je touche le sol, exactement comme prévu.

Lena

371 jours

Bonjour, suite à un bon guidonnage à cause du freinage de l'avant, j'ai fini contre la glissière (le cale pied droit est rentré dans mon mollet et a fait un bon trou malgré les bottes et la combinaison mais malheureusement pas en cuir à ce niveau). Le rapport était toujours engagé ce qui a bloqué la roue et m'a envoyé en arrière quand la moto a pivoté, sans que je ne puisse faire autrement. À l'instant même où j'ai été projeté de la moto, j'ai senti l'airbag s'enclencher et suis tombé sur le dos mais comme sur un nuage !! Impressionnant ! Ma tête a bien été retenue par le gilet et mon casque n'a même pas touché le sol ! Ce qui le laisse intact ! Aidé également par la bosse aéro dans le dos de la combinaison j'imagine. L'alarme sur le téléphone de Liberty Rider s'est enclenchée rapidement mais j'étais dans l'incapacité de me lever à cause de l'écrasement de ma jambe. Le service m'a bien appelé plusieurs fois et sur sa dernière tentative avant d'appeler les secours sur ma position, j'ai pu répondre et leur dire que j'étais pris en charge par des automobilistes qui sont venus me porter assistance et appeler les pompiers. Résultats: 2400€ de réparation et aucun dégât sur mon équipement personnel. Même si ma chute en arrière n'était pas violente, clairement ma nuque et mon dos sans l'airbag l’auraient senti passer ! Je vous remercie énormément pour votre protection ! Aujourd'hui même d'ailleurs, je vais la récupérer au garage. D'où le changement de la cartouche qui se fait facilement grâce à la vidéo YouTube de votre page. Encore merci à vous✌️ Ride safe

François

445 jours

Sur circuit, j’ai perdu l’avant sur un gauche. Je ne suis pas tombée de haut puisque prise d’angle mais une belle glissade vu la combinaison déchirée au niveau des avant-bras et râpée sur les 2 épaules et la hanche gauche. Je n’ai pas senti de choc du tout. A mon arrêt, je me suis senti un poil compressée et bibendum et là je me suis dit : Mais oui c’est vrai j’ai l’airbag, il s’est déclenché !!!! Aucune contusion ni bleu ni rien. Mes cervicales, à la base fragiles, ont été maintenues et le reste aussi vu l’état de la combinaison. Pour la moto, poli bien râpé et troué et le carter percé avec perte de toute l’huile malgré le protège carter carbone Kevlar car il a pris le vibreur, que j’ai dû prendre moi aussi, vu mon point d’arrivée mais je n’ai rien senti. L’airbag a fait son taf. Contente de cet investissement !

Isabelle

445 jours

Je roulais sur route après 2h d'orage et de pluie soutenue, l'adhérence de ma bandit 650 dans un tournant m'a fait chuter et glisser, l’airbag s'est gonflé et je n'ai pas eu de blessure grave ! Juste un pouce fracturé.

Fabien

452 jours

En rentrant de week-end sous une forte pluie j’ai perdu le contrôle de la moto qui s’est mise à guidonner puis est tombée sur le côté et a glissé sur l’herbe du bas-côté. Plus de peur que de mal, grâce à l’airbag même pas un bleu !

Guy

455 jours

Accident non responsable en ligne droite sur route en ville à 50 km/h pour ma part. Voiture en face qui a tourné sur moi en me coupant la voie sans clignotant. Choc frontal. Perte de connaissance quelques minutes, fracture très déplacée du poignet droit et nerf de la jambe droite compressé quelques jours. L'airbag a parfaitement fonctionné et clairement protégé ma colonne ! Pour la main, pour sûr, rien à faire.

Arnaud

475 jours

Perdu les freins. J'ai dû coucher la moto au dernier moment sinon je tapais le mur. Moi et la moto aucun dommage. Merci le gilet ?

Steve

484 jours

Je roulais au Mans sous la pluie. Lorsque j'ai perdu l'avant dans le dernier virage du circuit, l'airbag s'est immédiatement gonflé avant que je touche le sol et la moto a fait un tonneau dans le bac à graviers. Je n'ai eu aucune blessure, contrairement à la moto. Très bonne protection !

Alexis

485 jours

Je suis tombé après une perte d'adhérence sur le pneu avant et arrière en entrée de courbe sur circuit. J'ai réussi à redresser et j'ai tiré tout droit dans le bac à gravier. Ma moto est tombé sur la droite et j'ai été propulsé sur l'avant. Je ne me suis pas senti atterrir. Aucun dommage corporel et le lendemain j'ai pu aller courir. A part un bleu au tibia, aucune douleur ni de choc perceptible.

Vincent

489 jours

Sortie sur circuit de Dijon Prenois. Chute à 150 km/h dans une courbe, avec perte de la roue avant (virage des sablières). Glissade sur le bitume puis passage sur vibreur et roulé-boulé dans le bac à gravier. Choc à la tête et cervicales douloureuses (casque hs) hématome à la cuisse et à la fesse (combinaison cuir trouée) et cheville douloureuse. Journée finie mais pas de gros bobos, et encore merci à tous les EPI dont L'airbag. Changement des EPI et réparation de la moto et ça repart 10 jours après.

Jérome

491 jours

Petite glissade sur piste, rien de méchant. La moto est un peu raillée, heureusement je n'ai aucune séquelle. Je n'avais même pas senti le gonflage, avec l'adrénaline je m'en suis rendu compte seulement au moment de relever ma moto. Je me sentais rassuré et le dispositif a bien fonctionné.

Geoffrey

497 jours

C'était une journée circuit au Luc. 1ère session du matin, après quelques tours, au bout de la ligne droite, au moment de prendre les freins, la moto reste bloquée en accélération. Freiner me fait guidonner. Pas envie de taper le groupe devant moi qui freine, je fonce droit dans le bac à gravier et me fait éjectée de la moto. La seule douleur ressentie est celle de mon genou qui tape en 1er le sol, ensuite j’étais comme dans un matelas gonflable en attendant que le manège s'arrête. Je m'en sors avec un hématome au genou et c'est tout, alors qu'on imagine la vitesse en bout de ligne droite... Le médecin qui m'a auscultée était épaté de l'efficacité de l'airbag et depuis je le recommande fortement à tout mon entourage. D'ailleurs mon conjoint a investit quelques semaines plus tard... Bref je ne saurais plus m'en passer...

Laura

504 jours

Laurent

1123 jours

Arrivée dans une zone où la route était couverte de billes de grêle, à environ 30km/h. La moto a glissée et m'a envoyé à terre. L'airbag s'est déclenché sans que je ne m'en aperçoive. Moto légèrement abîmée (carénage, rétro, cylindre). Pas de gros bobo... légère blessure : gros "bleu" à la jambe et choc au niveau de la poitrine à droite.

Julien

505 jours

Je tiens à dire que le gilet m'a sauvé la vie. Merci.
L'accident s'est produit en ville, au niveau d'une intersection avec feu tricolore. La voiture qui arrivait en face ne m'a pas vu et m'a coupé la trajectoire. J'ai heurté la voiture de face, au niveau du phare conducteur et l’impact s’est produit sur le haut de mon corps, entre autre. J'ai senti l’effet protecteur de l’airbag. Ça a duré une fraction de seconde. J'ai vraiment senti comme un effet pneumatique de protection. Lorsque je raconte l'événement, je prends l’exemple de quelqu’un qui tape avec une batte de base-ball sur un matelas pneumatique. J'ai eu des douleurs abdominales et intercostales sur la partie du corps protégée par l’airbag et je pense, vu la violence du choc, que j'aurais eu plus de séquelles sans.
Merci encore. En tout cas, j'en fais la promotion auprès de tous les motards que je côtoie. Cela devrait être obligatoire.

Karim

519 jours

Hier, lors d'un roulage sur piste, j'ai malheureusement perdu l'arrière et je suis parti en high side. L'airbag s'est bien déclenché et a parfaitement fait son travail. D'ailleurs, mille mercis à votre équipe de nous protéger ainsi ! Sans vous ça serait vraiment différent...

Nicolas

519 jours

Perte de l’avant dans une courbe au circuit de Croix en Ternois. L’airbag s’est bien déclenché, je m’en suis même pas aperçu.

Sébastien

520 jours

Balade sur route. Chien pas attaché par les propriétaires en promenade au bord de la route. Chute à 30 km heures. Pas de dégâts sur la moto. Pas de blessures pour moi ni pour le chien. Merci In&motion.

Serge

525 jours

Je me suis fait percuté par un autre pilote de 3/4 arrière droit sur circuit. Contusion au dos et péroné droit fracturé. Merci à mon airbag !

Vincent

525 jours

J’ai été percuté par une voiture dans un rond point qui m’a refusé la priorité. Percuté à l’arrière droite l’airbag s’est gonflé et j’ai glissé sur quelques mètres sur le flanc gauche. L’airbag a permis de me maintenir la tête, le casque n’a pas touché le sol. J’ai ensuite été contacté par la plateforme Liberty Rider qui a déclenché les secours. Peu de dégâts sur la moto, échappement, Embout de guidon, levier, repose pied, sélecteur. Blessure : contusion épaule droite

Quentin

529 jours

Chute sur piste en entrée de virage (circuit Carole), fonctionnement parfait de l'airbag : pas de bobos !

Marc-Armand

535 jours

Moto couchée en sortie de virage. La moto n'était pas encore par terre que l'airbag s'est déclenché. C'est d'ailleurs ce qui m'a fait réaliser que j'étais bel et bien entrain d'avoir un accident. Rien à dire je suis sortie de l'accident avec un petit bleu à la hanche.

Landry

547 jours

Premier roulage sur piste de l'année et première chute...et premier déclenchement de l'airbag. Sur le circuit de Magny, a l'entrée de IMOLA j'ai perdu l'avant suite a un pneumatique que je n'ai pas gardé à température. La moto a glissé mais n'a pas eu beaucoup de dégâts (cale pied, tampon de protection et collier du pot). Elle était réparée en 30min. De mon côté aucune blessure mais simplement un cuir râpé. Le déclenchement de l'airbag surprend et on se sent très serré dans sa combinaison, mais très rassurant de voir que le système fonctionne parfaitement bien.

Yannick

556 jours

Déplacement un matin sur une rocade, circulation dense et petite pluie (la route était trempée il avait plu toute la nuit). Gros freinage devant moi, malgré ma distance de sécurité et mon freinage puissant, je n'ai pas pu éviter le véhicule devant moi. Choc et chute sur le côté droit. Je n'ai pas été blessé et la moto n'est que peu abîmée, la garde-boue avant, le pare-cylindres droit et le pare valise droit sont à changer. Quelques rayures sur la valise droite mais c'est tout. Le gilet s'est instantanément gonflé, c'est vraiment très sécurisant !! ?

Eric

559 jours

Je roulais sur route, en ville. Priorité de droite, je ralentis pour voir qu'il n'y a pas de véhicule qui arrive de droite. Passé le croisement j'accélère. La route tourne légèrement mais pas de chance, j'ai des pneus neufs et la route a été réparée. Je roule alors sur un macadam parfaitement rendu lisse par le bitume durci qui forme une fine couche de goudron en surface. La roue arrière perd l'adhérence et comme je suis en léger virage la moto survire. Tête à queue mais ma moto se couche sur le flanc droit et je suis projeté sur le côté gauche de la voiture qui arrivait en face. L'accident a dû se produire à une vitesse de 30 ou 40 km/h. Plus d'une fois j'avais douté de l'efficacité de cet airbag dans les circonstances que j'ai connues lors de mon accident mais là, je suis rassuré sur son efficacité.

Jean-Yves

559 jours

Deux chutes sur le Circuit de Lédenon. Temps très froid, énormément de vent, les slics ne montaient pas en température. Un blocage de roue au freinage en bout de ligne droite entrée triple gauche (environ 200 km/h). Une chute en fin de session sur la bosse du virage du pont (à droite), 2 sessions après. Aucune blessure hors mis un hématome cuisse gauche sans conséquence, merci l'airbag, probablement ! Moto: Habillage HS, Reposes pieds , 1/2 guidons D et G, leviers, araignée et "grenaillage" par les graviers...

Didier

561 jours

Accident sur route le matin. Perte de l'avant dans un rond point quand j'étais sur l'angle. Le gilet s'est déclenché immédiatement. La moto a fini son chemin dans un trottoir. Jante arrière cassée et 2 petites bricoles. Me concernant rien du tout. Très satisfait et très étonné de la rapidité à laquelle le gilet s'est déclenché.

Tibaud

561 jours

Circuit Carole en région parisienne aux environs de 16 heures 40. Premier tour sur la piste, premier virage à droite, pneus froids, je freine en ligne droite avant celui-ci l'avant de la moto décroche et je tombe directement. Sur ma combinaison le bras gauche, la jambe droite ainsi que les fesses ont bien glissé. Je ne sais plus quand le gilet s'est déclenché mais j'ai bien entendu une "petite détonation" ! Je me suis relevé tout de suite pour me mettre en sécurité, j'avais oublié que j'avais un gilet airbag, je m'en suis rappelé quand je me suis senti plus que serré dans ma combinaison. Le gilet s'est parfaitement déclenché et a pris sa place dans la combinaison. J'ai eu zéro dégâts corporels, un cale pied cassé, des carénages griffés, un échappement détérioré et une bulle détruite. Je n'ai pas eu besoin des services d'urgence, j'ai juste retiré la cartouche et éteins le gilet airbag pour rentrer chez moi. Je suis satisfait du gilet même si j'aurai aimé qu'il se dégonfle un peu lorsque je me suis relevé, j'ai demandé de l'aide pour retirer la fermeture éclair. Le petit point noir pour in&motion est que j'ai appelé le service client (excellent comme d'habitude) mais apparemment vous ne récupérez pas les cartouches de gaz usées, je pensais que vous aviez trouvé un moyen de les remplir de gaz à nouveau afin de les recycler! En gros j'ai l'airbag depuis janvier 2021, je ne pensais pas le déclencher de si tôt!

Aurélien

574 jours

Suite à un stage de maniabilité, lors de l’exécution d’un huit lent, un freinage trop appuyé m’a fait chuter à très faible allure sur le côté droit. A l’impact l’airbag s’est déclenché. Moto indemne, pas de blessure, pas de service d’urgence. L’airbag et l’application de déclenchement des secours ont parfaitement fonctionné.

Julien

575 jours

J'étais à gauche d'une voiture quand celle-ci a braqué sur la droite d'un coup sans clignotant après avoir vu une place de parking. On roulait très doucement, moins de 20km/h je pense quand celle-ci m'a renversé sur le côté. Le gilet s'est gonflé immédiatement avec le signal de l'appel d'urgence, tout s'est déroulé parfaitement bien au niveau du gilet et de la transmission. De mon coté, rien de méchant physiquement ni matériellement.

Alban

579 jours

Chute a plus 90 km/h sur route. Je remercie la technologie car étant tombée sur le dos je pense sincèrement que l'airbag m’a évité de très gros dégâts !! Plus de dégâts matériels heureusement, que des blessure superficielle grâce à un équipement complet ! Merci In&motion !

Laura

587 jours

Une petite glissade dans un virage en direction du lac d'Aiguebelette (73). J’ai un airbag Ixon In&motion qui c’est déclenché. Super content que ça marche et ça protège vraiment bien même si je n’en est pas eu besoin car juste une glissade mais content que ça fonctionne et que ça soit très efficace je me suis vraiment senti protéger quand je me suis relevé ? Ps: les top block on super bien protégé mon er6n. Elle n’a eu que quelques micro rayures.

Tanguy

590 jours

Jean

1105 jours

J'ai perdu le contrôle dans un virage humide assez prononcé en montée, au moment de l'accélération je crois. Ma vitesse que je ne saurais définir était donc mesurée. Je ne me suis rendu compte de rien, ma moto a glissé et l'airbag était déjà ouvert. Efficace comme dans le descriptif ! J'ai pu repartir. Après 2 jours, seule une bonne talure subsiste à la hanche. Autant dire que je suis ravi de mon investissement.

Jacques

603 jours

Un véhicule sortie d'une propriété de la gauche de la route, pour s'engager dans le même sens que moi, sous mon nez. Le classique "je ne vous ai pas vu". J'ai essayé de passer entre la voiture et le caniveau (de campagne) mais pas assez de place, j'ai frotté/percuté le coté droit du véhicule pas encore tout à fait dans l'axe de la route, éjecté par dessus le bas coté dans l'herbe avec roulade garantie. La moto est restée dans le caniveau à l'endroit de l'impact, je m'attendais à plus de dégâts que ça. Je n'allais pas très vite heureusement, déjà suffisamment trop pour ne pas éviter cet accident. Seules légères lésions sur le bas du corps, cheville droite de l’atterrissage je pense. Bizarrement la partie gauche en contact avec le véhicule n'a rien sur le haut du corps. Merci l'équipement, blouson et gants en cuir racing, jean moto avec protections, baskets de moto et bien sur gilet airbag. Je me suis rendu compte que le gilet avait déclenché seulement une fois mes esprits retrouvés. Les pompiers sont venus mais sont repartis après s’être assurés que ça allait. Radios prévues dans la semaine pour ma cheville par sécurité. Voilà voilà, si le partage peut aider c'est bien, je regrette juste de ne pas avoir mis mes bottes aujourd'hui, équipez vous !

Régis

686 jours

Lundi matin sur mon trajet habituel domicile travail, je suivais une voiture à allure modérée sur un rond point nouvellement créé quand soudain, ma roue arrière a décroché brutalement et je suis partie en glissade. J'ai complètement perdu l'adhérence malgré un Michelin pilot road 4 changé il y a juste un mois et parfaitement rodé. La moto, une Honda 1000 cbf s'est couchée et je suis parti en glissade sur une dizaine de mètre jusqu'à la bordure de trottoir. Par réflexe, je me suis relevé assez vite de peur de me faire rouler dessus par une voiture, sans me rendre compte immédiatement que l'airbag s'était déclenché. J'avais toujours eu depuis l'achat, des doutes sur le déclenchement à basse vitesse et sans collision violente et bien maintenant je suis rassuré, cela marche parfaitement ! Je m'en sors avec juste deux hématomes : l'un à la cheville et l'autre à la hanche mais rien de grave. J'ai réussi avec l'aide d'un autre motard qui passait par là, à relever ma moto (250 kg de poids mort quand même !) et à repartir au travail après avoir vérifier les dégâts. Je m'en sors avec le carénage côté gauche à changer. Je n'ai toujours pas compris ce qui a déclenché la perte d'adhérence, la route était un peu humide, peut être une trace de gasoil... En tout cas maintenant, il me faut une nouvelle recharge car je ne remonte pas sur la machine sans le gilet.

William

720 jours

Je roulais sur une très belle route sous un beau soleil et le motard devant moi a freiné. Je ne m'y attendais pas donc j'ai voulu l'éviter en ralentissant. Il y avait un fossé en bord de route et lorsque je l'ai vu je n'ai pas détourné mes yeux donc je suis allée dedans. Le choc n'a pas été brutal mais l'airbag a bien détecté la chute. La moto est morte parce que le carter est tombé sur une roche pointue qui a pété l'alternateur et tout poussé dans le moteur. Je n'ai pas pu récupérer mon téléphone pour stopper l'alarme car il était bloqué dans mon top case. Le temps de relever la moto et la sortir du fossé, Liberty Rider m'avait déjà appelé et posé plusieurs questions pour s'assurer que j'allais bien.

Mathilde

742 jours

Mauvais contrôle d’un virage, la moto a filé droit dans les colonnes en béton d’un pont. Chute sur le trottoir. Grâce au gilet juste un petit doigt cassé.

Stéphanie

769 jours

J'ai été percuté par une camionnette qui a changé de file brusquement en ville. J'ai percuté le flanc de la camionnette avant d'être éjecté à moins de 50km/h. C'est avant d'être éjecté que j'ai été blessé à l'épaule, ensuite l'airbag a gonflé instantanément et m'a bien protégé lors de l'atterrissage sur la route. J'ai été conduit aux urgences par une ambulance des pompiers. La moto a eu pas mal de dégâts. L'airbag m'a, je pense, évité un passage en centre de rééducation !

Jérôme

795 jours

Vivien

1099 jours

Béatrice

1221 jours

Roulage sur piste. Perte de l’avant sur un gros freinage lors de la mise sur l’angle. Pas mal de dégâts sur la moto (environ 3 000 euros de pièces). Aucune blessure , aucun bobo malgré l’impact, la glisse, les roulades (plus de 100/120 km/h environ). Gonflement du gilet parfait et au bon moment, beau travail de vos équipes, merci.

Nourredine

728 jours

Racing Endurance à Oschersleben, Allemagne. Des éclats de pluie rendent soudain la piste glissante. Un low side a entraîné une chute pour moi et la moto. Airbag gonflé. Aucune blessure et aucune douleur. La moto a pu être réparé et je suis revenu en piste une heure plus tard. Photo prise à mon retour au paddock. Cadre arrière, repose-pieds et écran cassés.

Björn

715 jours

Pour commencer, sans ce gilet je ne me vois plus rouler sans après ce déclenchement ! Le gilet m'a littéralement sauvé la vie !!! Suite à un accident avec un scooter qui m'a coupé la route pour passer une ligne blanche mon airbag s'est déclenché au moment du choc et avant ma retombée au sol ! Impressionnant la vitesse de déclenchement je n'ai rien senti lors de la chute car j'étais déjà gonflé de partout ! Et pourtant je peux vous dire que j'ai vite rejoins le bitume... Je m'en sors avec une grosse entorse mais niveau haut du corps je ne suis pas touché !! Sans ce gilet je ne me serai pas relevé de la même façon c'est une évidence ! Quant à la moto elle est abîmée mais ça on n'y peut rien... Merci In&motion pour ce produit de qualité. Je vais vraiment inviter tous mes amis motards à investir dans cet équipement indispensable.

Rainier

695 jours

Glissade en virage sur route mouillée et plaque de gasoil. Pas de blessure autre qu'un hématome sur le haut de la cuisse. Le gilet s'est bien gonflé et tout s'est bien passé côté équipement. Pas de dégâts importants.

Jérôme

726 jours

Je suis tombée deux fois sur circuit le 23 septembre, ma moto n'a eu que des blessures superficielles, et moi je n'ai absolument rien senti. L'airbag s'est déclenché à la première chute, et m'a donc servi de dorsale le reste de la journée.

Laetitia

739 jours

J’ai subi un choc frontal en ville le 09/10 vers 20:30 : je suis passé au dessus de la voiture qui arrivait en face, je devais rouler à 50 km/h ; la voiture, je ne sais pas. Je me suis retrouvé face contre terre, conscient, les bras douloureux.
Des gens m’ont porté assistance puis les pompiers et les médecins. De suite, j’ai été opéré d’une triple fracture ouverte au bras gauche, j’ai une fracture au bras droit et aucun autre dommage.
Je suis content d’être là aujourd’hui dans ma quasi intégrité (grâce à votre gilet)

Laurent

723 jours

J'ai perdu l'avant au milieu d'une courbe à gauche... Pression du pneu avant trop basse + température très basse également.. L'airbag s'est bien déclenché et je n'ai absolument rien eu ! En revanche la moto a prit cher... ?

Vincent

716 jours

J’ai fait mon 1er weekend de courses, la semaine dernière à Alès. Le temps était incertain et froid. Lors de ma deuxième qualification j’ai malheureusement chuté. J'ai perdu l’avant de la moto me provoquant une chute et une glissade, et j’ai pu constater les bienfaits du gilet airbag. Je suis assez contente, j'ai eu l’impression de me trouver dans un cocoon lors de la chute. Je pense que sans l'airbag je n'aurai pas pu continuer le weekend de courses.

Isabelle

736 jours

Morgan

1518 jours

Circuit de Ledenon, Finale 2 promosport 125 : Glissade de l'arrière au fer à cheval, je tombe et glisse sur les fesses jambes en avant, les talons font pivot et je bascule violemment sur l'avant. L'airbag se gonfle durant la bascule et j'atteris face contre terre sur le buste avec la sensation d'être sur un matelas pneumatique, le casque touche à peine le sol avec la visière. Sans l'airbag, le casque serait à jeter et le choc du buste sur la piste aurait été plus violent.

François

754 jours

Bonjour, en fin de matinée sur le circuit l'Anneau du Rhin à la sortie d'un virage je suis allé sur un vibreur et j'ai gardé les gaz! Cela s’est suivi d’une glissade de l'arrière et j'ai été éjecté au dessus de la moto. J'ai senti l'airbag gonfler quand j’étais entrain de voler. Un pied et une main cassée et rien sur la ceinture abdominale. Merci In&motion ?.

Christophe

770 jours

Accident survenu sur un échangeur de l'A86 à l'heure de pointe, à 70 km/h, la voiture devant a pilé au moment où je regardais mon angle mort pour changer de voie. Grâce à la distance de sécurité j'ai pu réduire ma vitesse d'environ de moitié avant de rentrer dans l'arrière de la voiture. L'airbag s'est déclenché quasiment immédiatement, quand mes fesses ont commencé à décoller de la selle. J'ai encaissé le choc dans les bras et ai pu m'éjecter de la moto en la laissant tomber sur le côté et en retombant sur mes pieds. Je m'en tire avec une grosse entorse au poignet, un bleu à la cuisse qui a tapé le guidon et une douleur au pied passagère. Grâce au gilet airbag je n'ai eu aucune douleur au dos, il est possible que j'ai tapé la bulle haute avec mais je n'ai rien senti. Je pense qu'il m'a aidé à ne pas partir en avant car il a solidifié mon dos qui ne s'est pas dérobé sous le choc par manque de force musculaire. La moto a la fourche et le guidon tordu, le pare-mains cassé et quelques rayures. J'ai pu repartir avec elle roule bien malgré le choc. Après 2 mois d'arrêt le temps que mon poignet se rétablisse, j'ai repris la moto avec bien sûr une certaine appréhension mais avec hâte de reprendre les voyages avec !

Aurélie

856 jours

Je roulais sur une petite route de forêt, un animal est sorti du talus alors que j'étais en plein virage. Je l'ai percuté de plein fouet et j'ai fait un tout droit en traversant la voie de circulation opposée avant de m'étaler par terre. J'ai juste eu le temps de dire "merde" et de sentir l'airbag se gonfler pour venir me maintenir le casque et protéger mon abdomen. Mon bras est parti en arrière lors de la chute et je me suis luxé l'épaule, impossible de me relever, une douleur insoutenable est venu m'habiter mais aussi un sentiment de soulagement d'être encore en vie ! Des passants qui se promenaient pas loin sont tout de suite venu à mon secours et ont appelé les pompiers. Ceux-ci ont fait appel au SMUR immédiatement en voyant la position de mon bras car ils ont directement vu qu'ils ne pourraient pas me bouger sans soulager la douleur... Une fois la piqûre magique, tout est devenu flou et je me suis réveillé à l'hôpital de Pontoise avec quelques contusions, mal à l'épaule mais rien de cassé ! Je pense que l'airbag m'a très clairement sauvé la vie. Si je peux juste suggérer une amélioration pour le gilet, ce serait de mettre en place un système qui permette aux secours de dégonfler l'airbag de manière un peu plus intuitive car ils n'ont pas réussi à dégonfler le miens et ont donc été contraints de le découper pour me dégager... Je trouve ça dommage car si il y avait eu un système plus explicite que de retirer la cartouche, le gilet aurait probablement pu être sauvé ! Mais bon, c'est un accessoire et je suis assuré. Il ne fait aucun doute que je vais me racheter un gilet airbag avant de remonter en selle ! Faites attention à vous sur la route, un accident ça arrive bien plus vite qu'on ne le pense...

Antoine

873 jours

Thibault

994 jours

Acheté dès sa sortie et premier déclenchement ce jour… Refus de priorité par une voiture dans un rond-point, freinage sec et chute (glissade) sans choc = déclenchement immédiat avant impact. Extrêmement surpris car j’avais oublié que je l’avais ! Finalement seuls mes genoux et mains ont touché le sol (aïe) mais merci In&motion !

Florian

969 jours

Fabien

1127 jours

J'étais à 4 jours de mes 63 ans. Cela faisait quelques mois que j'avais cette veste Airbag, après avoir eu une veste avec laquelle on s'attache à la moto, et le déclenchement s'effectue lors de l'éjection. Depuis un certain temps, je me demandais si cela fonctionnerait en cas d'accident. J'ai eu la réponse. J'allais à une répétition avec mon groupe de musique, détendu et pas pressé (je n'aime pas être pressé en moto, c'est là que l'on fait des erreurs). A un carrefour dans le 11ème, la voiture venant vers moi en face, s'apprête à tourner sur sa gauche devant moi, et moi je ralentis attendant de savoir ce qu'elle va faire. Elle s'arrête, aussi, je pense qu'elle me laisse passer. J'accélère, et la voiture en fait de même et tourne devant moi: choc frontal, mais à faible vitesse, heureusement. Je m'envole et me retrouve à terre. J'ai mal aux jambes, et aucune douleur au-dessus de la ceinture, et je me rends compte que la veste s'est déclenchée. C'est mon premier accident avec collision. Je suis totalement hystérique tellement content de ne pas avoir de blessure. On m'aide à me lever car contusions au niveau des membres inférieurs. Mais, quelle joie !!! j'en oublie ma moto qui de plus avait très peu de blessures elle aussi, à tel point que j'ai pu repartir avec ma KTM 1290 adventure S, elle est solide. bref, presque un bonheur d'avoir un accident (oui, j'exagère !!). merci In&motion

Michel

1282 jours

"Je roulais sur route et en voulant passer un rond-point à environ 50km/h j'ai perdu l'avant sur le changement d'angle côté gauche. Chute brutale sur le côté gauche entre la moto et le trottoir du terre plein central du rond-point. Puis glissade au sol sur environ 8 mètres. J'ai pu repartir et refaire 5km pour rentrer chez moi. Je me suis fait accompagner aux urgences. Bilan: côte cassée et tête du péroné cassée à la cheville avec arrachement d'un ligament. Le tout côté gauche. Je pense que le pneu avant d'origine que je venais de remonter 2 ans après était sec et pas en température. Erreur de ma part. Merci à mon gilet airbag Ixon qui a sûrement limité la casse sur le haut du corps lors de l'impact avec le trottoir. Ma 1290R superduke n'a quasiment rien : rétro. G embout guidon levier d'embrayage sélecteur vitesse et cales pieds av/ar râpés. C'était une mauvaise chute malgré une vitesse assez basse."

David

1025 jours

Je m'appelle Carlos je prends la moto tous les jours pour aller au travail . Le jour de mon accident je rentrais à mon domicile.
Arrivé en centre ville, et à 2 km de mon domicile, une voiture arrêtée, sur le bas côté de la voie , a manœuvré pour faire demi-tour subitement, sans regarder, au moment où j'arrivais à son niveau . Je n'ai rien pu faire. jai percuté le côté gauche du véhicule( entre l'aile et la portière). L'impact m'a projeté au dessus de la voiture, j'ai fait un soleil et je suis retombé sur le bitume comme une crêpe! Deux choses dont je me rappelle , la première ,c'est le déclenchement de l'airbag au moment même du contact avec la voiture et quand j'ai à peine commencé à décoller de la selle, et la deuxième le choc du casque sur le bitume, et l'airbag qui m' a amorti au niveau du thorax. Je me suis relevé sans blessure, ni égratignure, c'est mon casque qui a pris un gros choc et l'airbag qui m'a protégé tout le haut du corps ainsi que mon équipement gants, coudières, et genouillères qui m'ont protégé mes membres.
Je n'ai rien eu autre que des dégâts matériels. Moto irréparable, du coup j'ai recommandé la même... et j'ai racheté un autre gilet airbag Ixon avec la technologie In&motion (remboursée par l'assurance !).
Merci à toute l'équipe, d'avoir participé à ma sécurité !

Carlos

992 jours

Geoffrey

1062 jours

Moto froide, 1 km après départ, je prends un rond-point dont je dois faire les 3/4 du tour. Je n'ai pas d'idée précise de ma vitesse mais elle ne devait pas dépasser 30-40 km/h je pense. Entre le 1er tiers et la moitié du rond-point, étant positionné à l'intérieur (mais pas sur la ligne blanche), je sens la moto flotter une 1ère fois, puis une 2nde fois où j'ai perdu l'avant je pense et probablement l'arrière en même temps. J'ai glissé / roulé sur le côté gauche (côté intérieur du rond-point donc), j'ai compris que l'airbag s'était déclenché lorsque j'étais au sol. Pendant ce temps là, la moto a fait 5 mètres en glissant sur son côté gauche. Des amis me suivaient en voiture, m'ont vu par terre et aidé à relever la moto. Après être allé voir à pied, nous avons constaté que la zone où j'ai perdu le contrôle de la moto est une vraie patinoire, grasse, et avec l'humidité c'était un vrai piège. Je m'en sors avec une égratignure au coude et 1 au genou. Le casque n'a a priori pas touché le sol. Dégâts sur la moto (cf photos) : pare-mains / cligno gauche / protection carter moteur rapés, sélecteur de vitesse plié, béquilles centrales et latérales frottées. J'ai quand même pu rentrer chez moi après cette chute.

Nicolas

981 jours

Chute sur route glissante (3°, brouillard) dans un virage à faible vitesse, airbag déclenché instantanément ! moto simplement griffée sur quelques parties, pas de blessures corporelles. airbag qui ne s'est pas dégonflé seul, j'ai du dévisser la cartouche pour repartir ensuite ! Merci au système et à son efficacité !

Maximilien

981 jours

Guillaume

1441 jours

Depuis octobre 2018, nous avons eu de nombreux témoignages. Mais la même question revient inlassablement :

Est-ce que cela fonctionne ?

Finalement, les personnes les mieux placées pour répondre à cette question sont les personnes qui ont malheureusement vécu un accident mais qui malgré cela ont pu partager avec nous ce qu’ils ont pu vivre par la suite.

L’accident en lui-même n’est pas anodin et marque parfois un point de départ, une nouvelle manière d’appréhender la moto ou, de façon plus large, une nouvelle manière de faire les choses. Nous avons donc décidé de compter le cumul de nombres de jours qui se sont écoulés depuis l’accident des personnes interrogées et…

ce cumul de nombre de jours eSt aussi un décompte de moments de vie que nous avions envie de partager au plus grand nombre.

La moto est un élément qui réunit des passionnés, et peu importe la relation que les personnes peuvent avoir vis-à-vis de la moto, les visages s’animent quand on aborde le sujet.
C’est la raison pour laquelle nous avons souhaité aller au-delà en invitant les personnes ayant chuté avec notre technologie à partager leur ressenti et leur vécu en gardant bien en tête un élément : l’airbag n’est pas une « carte d’invincibilité ». Il s’agit là d’un bonus mais d’un bonus qui peut faire toute la différence au moment où on en a besoin.

We suggest you visit our website designed especially for your location to get the right content and product availability.

In&motion

Votre navigateur est obsolète

Pour profiter du site,
merci de mettre à jour votre navigateur