Airbag Stories

Airbag Stories

56 540

jours après gonflage cumulés par la communauté

La mission d’In&motion ? Protéger

Protéger, c’est quoi ?
Protéger, c’est travailler pour que les conséquences d’un accident soient réduites et si possible, réduites à zéro.
Protéger, c’est permettre à celui qui a subi un accident de reprendre le cours normal de sa vie avec le minimum d’impact.
Protéger, c’est faire en sorte que les minutes, les heures, les jours après ne soient pas différents des jours avant.
Protéger, c’est faire en sorte que quelques jours après on puisse aller faire son jogging matinal, remonter sur sa moto, embrasser sa fille, finir sur un podium, aller faire un parcours de golf, commencer un nouveau travail, terminer une étape du Dakar, …
Protéger, c’est rendre les jours d’après aussi libres que ceux d’avant.

Depuis Octobre 2018, des milliers de motards à travers le monde se sont équipés du système airbag In&motion et ce sont leurs témoignages qui renforce le sens de notre travail : protéger pour rendre les jours d’après leur accident meilleurs. Voici leurs témoignages :

 

Roulage sur piste. Perte de l’avant sur un gros freinage lors de la mise sur l’angle. Pas mal de dégâts sur la moto (environ 3 000 euros de pièces). Aucune blessure , aucun bobo malgré l’impact, la glisse, les roulades (plus de 100/120 km/h environ). Gonflement du gilet parfait et au bon moment, beau travail de vos équipes, merci.

Nourredine

107 jours

Mardi soir, 17h30, je pars du boulot un peu plus tôt que d'habitude, départ depuis le parking de l'usine, brève accélération direction la sortie, et là l'arrière de la moto décroche, raccroche. En deux secondes, je me retrouve par terre sans comprendre ce qu'il vient de ce passer. Sensation bizarre, je suis plus gros que d'habitude, le gilet Airbag s'est déclenché ! Le téléphone se met à sonner, puis deux minutes après (ou peut être moins) le service Liberty Rider m'appelle, me demande si je vais bien, les conditions de l'accident. Résultat, quelques douleurs à la cheville, au pouce droit, sinon rien. Merci l'airbag. La moto n'a pas apprécié la chute, butée de direction cassée, levier de frein, rétro, cale pied tout à pris.

Guillaume

42 jours

Racing Endurance à Oschersleben, Allemagne. Des éclats de pluie rendent soudain la piste glissante. Un low side a entraîné une chute pour moi et la moto. Airbag gonflé. Aucune blessure et aucune douleur. La moto a pu être réparé et je suis revenu en piste une heure plus tard. Photo prise à mon retour au paddock. Cadre arrière, repose-pieds et écran cassés.

Björn

94 jours

Pour commencer, sans ce gilet je ne me vois plus rouler sans après ce déclenchement ! Le gilet m'as littéralement sauvé la vie !!! Suite à un accident avec un scooter qui m'a coupé la route pour passer une ligne blanche mon airbag s'est déclenché au moment du choc et avant ma retombée au sol ! Impressionnant la vitesse de déclenchement je n'ai rien senti lors de la chute car j'étais déjà gonflé de partout ! Et pourtant je peux vous dire que j'ai vite rejoins le bitume... Je m'en sors avec une grosse entorse mais niveau haut du corps je ne suis pas touché !! Sans ce gilet je ne me serai pas relevé de la même façon c'est une évidence ! Quant à la moto elle est abîmée mais ça on n'y peut rien... Merci In&motion pour ce produit de qualité. Je vais vraiment inviter tous mes amis motards à investir dans cet équipement indispensable.

Rainier

74 jours

Un véhicule sortie d'une propriété de la gauche de la route, pour s'engager dans le même sens que moi, sous mon nez. Le classique "je ne vous ai pas vu". J'ai essayé de passer entre la voiture et le caniveau (de campagne) mais pas assez de place, j'ai frotté/percuté le coté droit du véhicule pas encore tout à fait dans l'axe de la route, éjecté par dessus le bas coté dans l'herbe avec roulade garantie. La moto est restée dans le caniveau à l'endroit de l'impact, je m'attendais à plus de dégâts que ça. Je n'allais pas très vite heureusement, déjà suffisamment trop pour ne pas éviter cet accident. Seules légères lésions sur le bas du corps, cheville droite de l’atterrissage je pense. Bizarrement la partie gauche en contact avec le véhicule n'a rien sur le haut du corps. Merci l'équipement, blouson et gants en cuir racing, jean moto avec protections, baskets de moto et bien sur gilet airbag. Je me suis rendu compte que le gilet avait déclenché seulement une fois mes esprits retrouvés. Les pompiers sont venus mais sont repartis après s’être assurés que ça allait. Radios prévues dans la semaine pour ma cheville par sécurité. Voilà voilà, si le partage peut aider c'est bien, je regrette juste de ne pas avoir mis mes bottes aujourd'hui, équipez vous !

Régis

65 jours

Cette chute était plutôt étrange dans les chemins aux bœufs, j'ai perdu l'arrière à la remise du filet quand j'ai basculé dans la droite. Je n’ai pas eu le temps de réagir que la moto a décroché et elle m'a expulsé direct en l'air. Au moment où je me suis séparé de la moto et que j'ai commencé a prendre conscience que ça allait mal ce passer j'ai senti l'airbag se déclencher. Je suis retombé en plus sur le vibreur extérieur et si je n'avais pas eu l'airbag c'est sûr que je restais allongé au sol. Cela m'a permis de pouvoir prendre le départ des 24H du Mans le lendemain même si la douleur était là j'étais encore entier.
Crédit photo : Arnaud Despelchain

Martin

144 jours

Tom

171 jours

J'étais engagée en endurance 4h lors du Trophée Robert Doron sur le circuit de Carole (Tremblay en France). Essais et qualifs : ok. Arrive le dimanche matin, jour de course. Il pleut, la piste est détrempée. Mon binôme effectue le premier relais. A sa rentrée en Pitlane, nous effectuons le changement de transpondeur. Rapide, efficace. Je saute sur ma moto (R6), j'enclenche la 1ère et je pars. Je sors à peine de la voie des stands lorsque le drame arrive. Je passe la 2ème et voilà que ma moto m'éjecte par dessus elle, je sens mon airbag Ixon se déclencher, ma tête est maintenue et j'atterris à plat sur le côté gauche. Je me relève immédiatement et ressens de suite une forte douleur à ma hanche gauche, mais rien au niveau du buste ou de la tête. J'ouvre ma combi pour reprendre mon souffle correctement. Je cours à ma moto qui se retrouve en plein milieu de la ligne droite, j'arrache le transpondeur et cours vers mon binôme. Je me sens alors comme le bonhomme Michelin : énorme !! Certains photographes auront immortalisés la scène... Au final, chute due à un mélange de circonstances : pluie + essence sur la pitlane + pneus pluie neufs = badaboum. Nous terminons tout de même 1er 600, 1er équipage mixte et 1ère féminine pour moi. Encore une fois merci à l'équipe Ixon et In&motion pour la protection lors de mes chutes en compétition. Il s'agit déjà de mon 3ème ou 4ème gonflage. Toujours en sécurité !

Margaux

100 jours

Bonjour à tous, Zaphini Anthony pilote dans le team DAZ endurance, équipe de sport amateur. Team de moto qui participe à différentes courses d’endurance moto et qui participera au 24h de Barcelone en 2022. Dernière chute à mon actif sur le circuit de Barcelone, au bout de la ligne droite ( vitesse GPS avant la prise de frein 294km/h) prise des freins et perte de l’avant dut à de l’huile sur la piste. Chute à plus de 200km/h, merci à notre fidèle compagnon qui nous a jamais fait défaut, l’airbag Ixon avec la technologie In&motion. Résultat un orteil cassé, deux doigts cassé, un superbe hématome sur la fesse merci à mon gilet airbag. La moto s’en tire moins bien, elle n’a pas encore de gilet airbag. Liste des éléments cassés: araignée, compteur, carénages, bulle, maître cylindre, bocal, accélérateur, demi guidon, commodo, échappement, jantes avant et arrière abîmées mais fonctionnelles, commande reculée. L’airbag c’est déclenché avant que je touche le sol et a remplit son rôle, difficile depuis plusieurs années de s’en passer. Merci à vous une nouvelle fois Team DAZ

Anthony

130 jours

Je suis tombée deux fois sur circuit le 23 septembre, ma moto n'a eu que des blessures superficielles, et moi je n'ai absolument rien senti. L'airbag s'est déclenché à la première chute, et m'a donc servi de dorsale le reste de la journée.

Laetitia

118 jours

J’ai subi un choc frontal en ville le 09/10 vers 20:30 : je suis passé au dessus de la voiture qui arrivait en face, je devais rouler à 50 km/h ; la voiture, je ne sais pas. Je me suis retrouvé face contre terre, conscient, les bras douloureux.
Des gens m’ont porté assistance puis les pompiers et les médecins. De suite, j’ai été opéré d’une triple fracture ouverte au bras gauche, j’ai une fracture au bras droit et aucun autre dommage.
Je suis content d’être là aujourd’hui dans ma quasi intégrité (grâce à votre gilet)

Laurent

102 jours

J'ai perdu l'avant au milieu d'une courbe à gauche... Pression du pneu avant trop basse + température très basse également.. L'airbag s'est bien déclenché et je n'ai absolument rien eu ! En revanche la moto a prit cher... 😅

Vincent

95 jours

Lundi matin sur mon trajet habituel domicile travail, je suivais une voiture à allure modérée sur un rond point nouvellement créé quand soudain, ma roue arrière a décroché brutalement et je suis partie en glissade. J'ai complètement perdu l'adhérence malgré un Michelin pilot road 4 changé il y a juste un mois et parfaitement rodé. La moto, une Honda 1000 cbf s'est couchée et je suis parti en glissade sur une dizaine de mètre jusqu'à la bordure de trottoir. Par réflexe, je me suis relevé assez vite de peur de me faire rouler dessus par une voiture, sans me rendre compte immédiatement que l'airbag s'était déclenché. J'avais toujours eu depuis l'achat, des doutes sur le déclenchement à basse vitesse et sans collision violente et bien maintenant je suis rassuré, cela marche parfaitement ! Je m'en sors avec juste deux hématomes : l'un à la cheville et l'autre à la hanche mais rien de grave. J'ai réussi avec l'aide d'un autre motard qui passait par là, à relever ma moto (250 kg de poids mort quand même !) et à repartir au travail après avoir vérifier les dégâts. Je m'en sors avec le carénage côté gauche à changer. Je n'ai toujours pas compris ce qui a déclenché la perte d'adhérence, la route était un peu humide, peut être une trace de gasoil... En tout cas maintenant, il me faut une nouvelle recharge car je ne remonte pas sur la machine sans le gilet.

William

99 jours

J’ai fait mon 1er weekend de courses, la semaine dernière à Alès. Le temps était incertain et froid. Lors de ma deuxième qualification j’ai malheureusement chuté. J'ai perdu l’avant de la moto me provoquant une chute et une glissade, et j’ai pu constater les bienfaits du gilet airbag. Je suis assez contente, j'ai eu l’impression de me trouver dans un cocoon lors de la chute. Je pense que sans l'airbag je n'aurai pas pu continuer le weekend de courses.

Isabelle

115 jours

Morgan

897 jours

Circuit de Ledenon, Finale 2 promosport 125 : Glissade de l'arrière au fer à cheval, je tombe et glisse sur les fesses jambes en avant, les talons font pivot et je bascule violemment sur l'avant. L'airbag se gonfle durant la bascule et j'atteris face contre terre sur le buste avec la sensation d'être sur un matelas pneumatique, le casque touche à peine le sol avec la visière. Sans l'airbag, le casque serait à jeter et le choc du buste sur la piste aurait été plus violent.

François

133 jours

Je vous écris car j'ai subi un accident particulièrement grave en moto le 20 mars 2020 (15 jours de réanimation et 25 jours d'hospitalisation). Votre airbag m'a probablement sauvé de séquelles irréversibles, et je vous remercie encore de fournir aux motards ce type d'équipement...

Etienne

305 jours

Accident survenu sur un échangeur de l'A86 à l'heure de pointe, à 70 km/h, la voiture devant a pilé au moment où je regardais mon angle mort pour changer de voie. Grâce à la distance de sécurité j'ai pu réduire ma vitesse d'environ de moitié avant de rentrer dans l'arrière de la voiture. L'airbag s'est déclenché quasiment immédiatement, quand mes fesses ont commencé à décoller de la selle. J'ai encaissé le choc dans les bras et ai pu m'éjecter de la moto en la laissant tomber sur le côté et en retombant sur mes pieds. Je m'en tire avec une grosse entorse au poignet, un bleu à la cuisse qui a tapé le guidon et une douleur au pied passagère. Grâce au gilet airbag je n'ai eu aucune douleur au dos, il est possible que j'ai tapé la bulle haute avec mais je n'ai rien senti. Je pense qu'il m'a aidé à ne pas partir en avant car il a solidifié mon dos qui ne s'est pas dérobé sous le choc par manque de force musculaire. La moto a la fourche et le guidon tordu, le pare-mains cassé et quelques rayures. J'ai pu repartir avec elle roule bien malgré le choc. Après 2 mois d'arrêt le temps que mon poignet se rétablisse, j'ai repris la moto avec bien sûr une certaine appréhension mais avec hâte de reprendre les voyages avec !

Aurélie

235 jours

Je roulais sur une petite route de forêt, un animal est sorti du talus alors que j'étais en plein virage. Je l'ai percuté de plein fouet et j'ai fait un tout droit en traversant la voie de circulation opposée avant de m'étaler par terre. J'ai juste eu le temps de dire "merde" et de sentir l'airbag se gonfler pour venir me maintenir le casque et protéger mon abdomen. Mon bras est parti en arrière lors de la chute et je me suis luxé l'épaule, impossible de me relever, une douleur insoutenable est venu m'habiter mais aussi un sentiment de soulagement d'être encore en vie ! Des passants qui se promenaient pas loin sont tout de suite venu à mon secours et ont appelé les pompiers. Ceux-ci ont fait appel au SMUR immédiatement en voyant la position de mon bras car ils ont directement vu qu'ils ne pourraient pas me bouger sans soulager la douleur... Une fois la piqûre magique, tout est devenu flou et je me suis réveillé à l'hôpital de Pontoise avec quelques contusions, mal à l'épaule mais rien de cassé ! Je pense que l'airbag m'a très clairement sauvé la vie. Si je peux juste suggérer une amélioration pour le gilet, ce serait de mettre en place un système qui permette aux secours de dégonfler l'airbag de manière un peu plus intuitive car ils n'ont pas réussi à dégonfler le miens et ont donc été contraints de le découper pour me dégager... Je trouve ça dommage car si il y avait eu un système plus explicite que de retirer la cartouche, le gilet aurait probablement pu être sauvé ! Mais bon, c'est un accessoire et je suis assuré. Il ne fait aucun doute que je vais me racheter un gilet airbag avant de remonter en selle ! Faites attention à vous sur la route, un accident ça arrive bien plus vite qu'on ne le pense...

Antoine

252 jours

Thibault

373 jours

Acheté dès sa sortie et premier déclenchement ce jour… Refus de priorité par une voiture dans un rond-point, freinage sec et chute (glissade) sans choc = déclenchement immédiat avant impact. Extrêmement surpris car j’avais oublié que je l’avais ! Finalement seuls mes genoux et mains ont touché le sol (aïe) mais merci In&motion !

Florian

348 jours

Fabien

506 jours

Après une belle balade dans le Pilat (42) je rentre tranquillement à Lyon.
Le soleil commence à baisser. Je sors de l’autoroute et prends les quais, premier feu qui passe au rouge, je freine et m’arrête tranquillement sur la ligne.

5 secondes plus tard au sol avec ma pauvre brelle agonisante et mon airbag qui a créer comme un petit nuage pour me rattraper au sol.

BOUM et PAN… le son de la voiture qui me percute à l’arrière et celui de l’airbag qui se déclenche. Moi qui est catapulté vers l’avant et qui passe par-dessus la moto sur la gauche (par-dessus la 3ème cooooooooorde) un moment dans les airs la gravité me rappelle à l’ordre et me plaque sur le dos au sol, c’est là que je me suis dit, OUF heureusement que j’ai l’airbag car la simple petite dorsale du blouson n’aurait pas fait autant c’est certain ! Je me sens serré dans mes vêtements … normal, je prends 2 secondes pour respirer et je me relève. Un motard de passage s’arrête et me donne un coup de main et se rend bien compte que mon airbag n’a pas été inutile.

Une fois debout je retire l’airbag qui me serre un peu mais qui m’a permis de m’en sortir sans aucune égratignure et quasiment sans courbature !

J’ai toujours prôné l’équipement, ce jour-là en plus de l’airbag j’avais mon casque, mes gants, mais aussi mon blouson moto coqué, mon pantalon moto coqué et mes bottes moto ! Autant dire que j’avais mis toutes les chances de mon côté et que au final je ne regrette pas !

Valentin

346 jours

Stéphane

629 jours

J'étais à 4 jours de mes 63 ans. Cela faisait quelques mois que j'avais cette veste Airbag, après avoir eu une veste avec laquelle on s'attache à la moto, et le déclenchement s'effectue lors de l'éjection. Depuis un certain temps, je me demandais si cela fonctionnerait en cas d'accident. J'ai eu la réponse. J'allais à une répétition avec mon groupe de musique, détendu et pas pressé (je n'aime pas être pressé en moto, c'est là que l'on fait des erreurs). A un carrefour dans le 11ème, la voiture venant vers moi en face, s'apprête à tourner sur sa gauche devant moi, et moi je ralentis attendant de savoir ce qu'elle va faire. Elle s'arrête, aussi, je pense qu'elle me laisse passer. J'accélère, et la voiture en fait de même et tourne devant moi: choc frontal, mais à faible vitesse, heureusement. Je m'envole et me retrouve à terre. J'ai mal aux jambes, et aucune douleur au-dessus de la ceinture, et je me rends compte que la veste s'est déclenchée. C'est mon premier accident avec collision. Je suis totalement hystérique tellement content de ne pas avoir de blessure. On m'aide à me lever car contusions au niveau des membres inférieurs. Mais, quelle joie !!! j'en oublie ma moto qui de plus avait très peu de blessures elle aussi, à tel point que j'ai pu repartir avec ma KTM 1290 adventure S, elle est solide. bref, presque un bonheur d'avoir un accident (oui, j'exagère !!). merci In&motion

Michel

661 jours

"Je roulais sur route et en voulant passer un rond-point à environ 50km/h j'ai perdu l'avant sur le changement d'angle côté gauche. Chute brutale sur le côté gauche entre la moto et le trottoir du terre plein central du rond-point. Puis glissade au sol sur environ 8 mètres. J'ai pu repartir et refaire 5km pour rentrer chez moi. Je me suis fait accompagner aux urgences. Bilan: côte cassée et tête du péroné cassée à la cheville avec arrachement d'un ligament. Le tout côté gauche. Je pense que le pneu avant d'origine que je venais de remonter 2 ans après était sec et pas en température. Erreur de ma part. Merci à mon gilet airbag Ixon qui a sûrement limité la casse sur le haut du corps lors de l'impact avec le trottoir. Ma 1290R superduke n'a quasiment rien : rétro. G embout guidon levier d'embrayage sélecteur vitesse et cales pieds av/ar râpés. C'était une mauvaise chute malgré une vitesse assez basse."

David

404 jours

Loïc

487 jours

La chute est classique un petit high side à faible vitesse, l'airbag a bien déclenché avant le sol, j'ai du relever la moto juste après ce qui est plus difficile avec l'airbag gonflé, à part une sensation d'être oppressé mais cela est dû à l'après chute mais sinon en se détendant on retrouve un souffle normal, nous avons pu remettre une cartouche neuve, un cale pied pour la moto est c'était reparti pour l'après midi !

Jérôme

584 jours

Kenny

493 jours

Béatrice

600 jours

Jean

484 jours

Je m'appelle Carlos je prends la moto tous les jours pour aller au travail . Le jour de mon accident je rentrais à mon domicile.
Arrivé en centre ville, et à 2 km de mon domicile, une voiture arrêtée, sur le bas côté de la voie , a manœuvré pour faire demi-tour subitement, sans regarder, au moment où j'arrivais à son niveau . Je n'ai rien pu faire. jai percuté le côté gauche du véhicule( entre l'aile et la portière). L'impact m'a projeté au dessus de la voiture, j'ai fait un soleil et je suis retombé sur le bitume comme une crêpe! Deux choses dont je me rappelle , la première ,c'est le déclenchement de l'airbag au moment même du contact avec la voiture et quand j'ai à peine commencé à décoller de la selle, et la deuxième le choc du casque sur le bitume, et l'airbag qui m' a amorti au niveau du thorax. Je me suis relevé sans blessure, ni égratignure, c'est mon casque qui a pris un gros choc et l'airbag qui m'a protégé tout le haut du corps ainsi que mon équipement gants, coudières, et genouillères qui m'ont protégé mes membres.
Je n'ai rien eu autre que des dégâts matériels. Moto irréparable, du coup j'ai recommandé la même... et j'ai racheté un autre gilet airbag Ixon avec la technologie In&motion (remboursée par l'assurance !).
Merci à toute l'équipe, d'avoir participé à ma sécurité !

Carlos

371 jours

Didier

439 jours

Stéphane

629 jours

Geoffrey

441 jours

Moto froide, 1 km après départ, je prends un rond-point dont je dois faire les 3/4 du tour. Je n'ai pas d'idée précise de ma vitesse mais elle ne devait pas dépasser 30-40 km/h je pense. Entre le 1er tiers et la moitié du rond-point, étant positionné à l'intérieur (mais pas sur la ligne blanche), je sens la moto flotter une 1ère fois, puis une 2nde fois où j'ai perdu l'avant je pense et probablement l'arrière en même temps. J'ai glissé / roulé sur le côté gauche (côté intérieur du rond-point donc), j'ai compris que l'airbag s'était déclenché lorsque j'étais au sol. Pendant ce temps là, la moto a fait 5 mètres en glissant sur son côté gauche. Des amis me suivaient en voiture, m'ont vu par terre et aidé à relever la moto. Après être allé voir à pied, nous avons constaté que la zone où j'ai perdu le contrôle de la moto est une vraie patinoire, grasse, et avec l'humidité c'était un vrai piège. Je m'en sors avec une égratignure au coude et 1 au genou. Le casque n'a a priori pas touché le sol. Dégâts sur la moto (cf photos) : pare-mains / cligno gauche / protection carter moteur rapés, sélecteur de vitesse plié, béquilles centrales et latérales frottées. J'ai quand même pu rentrer chez moi après cette chute.

Nicolas

360 jours

Chute sur route glissante (3°, brouillard) dans un virage à faible vitesse, airbag déclenché instantanément ! moto simplement griffée sur quelques parties, pas de blessures corporelles. airbag qui ne s'est pas dégonflé seul, j'ai du dévisser la cartouche pour repartir ensuite ! Merci au système et à son efficacité !

Maximilien

360 jours

Laurent

502 jours

Cindy

434 jours

Guillaume

820 jours

Cela fait maintenant un an…

que le système airbag In&motion est commercialisé. Depuis octobre 2018, nous avons eu de nombreux témoignages. Mais la même question revient inlassablement :

Est-ce que cela fonctionne ?

Finalement, les personnes les mieux placées pour répondre à cette question sont les personnes qui ont malheureusement vécu un accident mais qui malgré cela ont pu partager avec nous ce qu’ils ont pu vivre par la suite.

L’accident en lui-même n’est pas anodin et marque parfois un point de départ, une nouvelle manière d’appréhender la moto ou, de façon plus large, une nouvelle manière de faire les choses. Nous avons donc décidé de compter le cumul de nombres de jours qui se sont écoulés depuis l’accident des personnes interrogées et…

ce cumul de nombre de jours eSt aussi un décompte de moments de vie que nous avions envie de partager au plus grand nombre.

La moto est un élément qui réunit des passionnés, et peu importe la relation que les personnes peuvent avoir vis-à-vis de la moto, les visages s’animent quand on aborde le sujet.
C’est la raison pour laquelle nous avons souhaité aller au-delà en invitant les personnes ayant chuté avec notre technologie à partager leur ressenti et leur vécu en gardant bien en tête un élément : l’airbag n’est pas une « carte d’invincibilité ». Il s’agit là d’un bonus mais d’un bonus qui peut faire toute la différence au moment où on en a besoin.

We suggest you visit our website designed especially for your location to get the right content and product availability.

In&motion

Votre navigateur est obsolète

Pour profiter du site,
merci de mettre à jour votre navigateur