Airbag Stories - Les jours après gonflage

Airbag Stories

20 024

jours après gonflage cumulés par la communauté

La mission d’In&motion ? Protéger

Protéger, c’est quoi ?
Protéger, c’est travailler pour que les conséquences d’un accident soient réduites et si possible, réduites à zéro.
Protéger, c’est permettre à celui qui a subi un accident de reprendre le cours normal de sa vie avec le minimum d’impact.
Protéger, c’est faire en sorte que les minutes, les heures, les jours après ne soient pas différents des jours avant.
Protéger, c’est faire en sorte que quelques jours après on puisse aller faire son jogging matinal, remonter sur sa moto, embrasser sa fille, finir sur un podium, aller faire un parcours de golf, commencer un nouveau travail, terminer une étape du Dakar, …
Protéger, c’est rendre les jours d’après aussi libres que ceux d’avant.

Depuis Octobre 2018, des milliers de motards à travers le monde se sont équipés du système airbag In&motion et ce sont leurs témoignages qui renforce le sens de notre travail : protéger pour rendre les jours d’après leur accident meilleurs. Voici leurs témoignages :

 

 

Après une belle balade dans le Pilat (42) je rentre tranquillement à Lyon.
Le soleil commence à baisser. Je sors de l’autoroute et prends les quais, premier feu qui passe au rouge, je freine et m’arrête tranquillement sur la ligne.

5 secondes plus tard au sol avec ma pauvre brelle agonisante et mon airbag qui a créer comme un petit nuage pour me rattraper au sol.

BOUM et PAN… le son de la voiture qui me percute à l’arrière et celui de l’airbag qui se déclenche. Moi qui est catapulté vers l’avant et qui passe par-dessus la moto sur la gauche (par-dessus la 3ème cooooooooorde) un moment dans les airs la gravité me rappelle à l’ordre et me plaque sur le dos au sol, c’est là que je me suis dit, OUF heureusement que j’ai l’airbag car la simple petite dorsale du blouson n’aurait pas fait autant c’est certain ! Je me sens serré dans mes vêtements … normal, je prends 2 secondes pour respirer et je me relève. Un motard de passage s’arrête et me donne un coup de main et se rend bien compte que mon airbag n’a pas été inutile.

Une fois debout je retire l’airbag qui me serre un peu mais qui m’a permis de m’en sortir sans aucune égratignure et quasiment sans courbature !

J’ai toujours prôné l’équipement, ce jour-là en plus de l’airbag j’avais mon casque, mes gants, mais aussi mon blouson moto coqué, mon pantalon moto coqué et mes bottes moto ! Autant dire que j’avais mis toutes les chances de mon côté et que au final je ne regrette pas !

Valentin

49 jours

Stéphane

332 jours

J'étais à 4 jours de mes 63 ans. Cela faisait quelques mois que j'avais cette veste Airbag, après avoir eu une veste avec laquelle on s'attache à la moto, et le déclenchement s'effectue lors de l'éjection. Depuis un certain temps, je me demandais si cela fonctionnerait en cas d'accident. J'ai eu la réponse. J'allais à une répétition avec mon groupe de musique, détendu et pas pressé (je n'aime pas être pressé en moto, c'est là que l'on fait des erreurs). A un carrefour dans le 11ème, la voiture venant vers moi en face, s'apprête à tourner sur sa gauche devant moi, et moi je ralentis attendant de savoir ce qu'elle va faire. Elle s'arrête, aussi, je pense qu'elle me laisse passer. J'accélère, et la voiture en fait de même et tourne devant moi: choc frontal, mais à faible vitesse, heureusement. Je m'envole et me retrouve à terre. J'ai mal aux jambes, et aucune douleur au-dessus de la ceinture, et je me rends compte que la veste s'est déclenchée. C'est mon premier accident avec collision. Je suis totalement hystérique tellement content de ne pas avoir de blessure. On m'aide à me lever car contusions au niveau des membres inférieurs. Mais, quelle joie !!! j'en oublie ma moto qui de plus avait très peu de blessures elle aussi, à tel point que j'ai pu repartir avec ma KTM 1290 adventure S, elle est solide. bref, presque un bonheur d'avoir un accident (oui, j'exagère !!). merci In&motion

Michel

364 jours

"Je roulais sur route et en voulant passer un rond-point à environ 50km/h j'ai perdu l'avant sur le changement d'angle côté gauche. Chute brutale sur le côté gauche entre la moto et le trottoir du terre plein central du rond-point. Puis glissade au sol sur environ 8 mètres. J'ai pu repartir et refaire 5km pour rentrer chez moi. Je me suis fait accompagner aux urgences. Bilan: côte cassée et tête du péroné cassée à la cheville avec arrachement d'un ligament. Le tout côté gauche. Je pense que le pneu avant d'origine que je venais de remonter 2 ans après était sec et pas en température. Erreur de ma part. Merci à mon gilet airbag Ixon qui a sûrement limité la casse sur le haut du corps lors de l'impact avec le trottoir. Ma 1290R superduke n'a quasiment rien : rétro. G embout guidon levier d'embrayage sélecteur vitesse et cales pieds av/ar râpés. C'était une mauvaise chute malgré une vitesse assez basse."

David

107 jours

Loïc

190 jours

La chute est classique un petit high side à faible vitesse, l'airbag a bien déclenché avant le sol, j'ai du relever la moto juste après ce qui est plus difficile avec l'airbag gonflé, à part une sensation d'être oppressé mais cela est dû à l'après chute mais sinon en se détendant on retrouve un souffle normal, nous avons pu remettre une cartouche neuve, un cale pied pour la moto est c'était reparti pour l'après midi !

Jérôme

287 jours

Kenny

196 jours

Béatrice

303 jours

Jean

187 jours

Je m'appelle Carlos je prends la moto tous les jours pour aller au travail . Le jour de mon accident je rentrais à mon domicile.
Arrivé en centre ville, et à 2 km de mon domicile, une voiture arrêtée, sur le bas côté de la voie , a manœuvré pour faire demi-tour subitement, sans regarder, au moment où j'arrivais à son niveau . Je n'ai rien pu faire. jai percuté le côté gauche du véhicule( entre l'aile et la portière). L'impact m'a projeté au dessus de la voiture, j'ai fait un soleil et je suis retombé sur le bitume comme une crêpe! Deux choses dont je me rappelle , la première ,c'est le déclenchement de l'airbag au moment même du contact avec la voiture et quand j'ai à peine commencé à décoller de la selle, et la deuxième le choc du casque sur le bitume, et l'airbag qui m' a amorti au niveau du thorax. Je me suis relevé sans blessure, ni égratignure, c'est mon casque qui a pris un gros choc et l'airbag qui m'a protégé tout le haut du corps ainsi que mon équipement gants, coudières, et genouillères qui m'ont protégé mes membres.
Je n'ai rien eu autre que des dégâts matériels. Moto irréparable, du coup j'ai recommandé la même... et j'ai racheté un autre gilet airbag Ixon avec la technologie In&motion (remboursée par l'assurance !).
Merci à toute l'équipe, d'avoir participé à ma sécurité !

Carlos

74 jours

Didier

507 jours

Geoffrey

144 jours

Moto froide, 1 km après départ, je prends un rond-point dont je dois faire les 3/4 du tour. Je n'ai pas d'idée précise de ma vitesse mais elle ne devait pas dépasser 30-40 km/h je pense. Entre le 1er tiers et la moitié du rond-point, étant positionné à l'intérieur (mais pas sur la ligne blanche), je sens la moto flotter une 1ère fois, puis une 2nde fois où j'ai perdu l'avant je pense et probablement l'arrière en même temps. J'ai glissé / roulé sur le côté gauche (côté intérieur du rond-point donc), j'ai compris que l'airbag s'était déclenché lorsque j'étais au sol. Pendant ce temps là, la moto a fait 5 mètres en glissant sur son côté gauche. Des amis me suivaient en voiture, m'ont vu par terre et aidé à relever la moto. Après être allé voir à pied, nous avons constaté que la zone où j'ai perdu le contrôle de la moto est une vraie patinoire, grasse, et avec l'humidité c'était un vrai piège. Je m'en sors avec une égratignure au coude et 1 au genou. Le casque n'a a priori pas touché le sol. Dégâts sur la moto (cf photos) : pare-mains / cligno gauche / protection carter moteur rapés, sélecteur de vitesse plié, béquilles centrales et latérales frottées. J'ai quand même pu rentrer chez moi après cette chute.

Nicolas

63 jours

Chute sur route glissante (3°, brouillard) dans un virage à faible vitesse, airbag déclenché instantanément ! moto simplement griffée sur quelques parties, pas de blessures corporelles. airbag qui ne s'est pas dégonflé seul, j'ai du dévisser la cartouche pour repartir ensuite ! Merci au système et à son efficacité !

Maximilien

63 jours

Laurent

205 jours

Cindy

137 jours

Guillaume

523 jours

Cela fait maintenant un an…

que le système airbag In&motion est commercialisé. Depuis octobre 2018, nous avons eu de nombreux témoignages. Mais la même question revient inlassablement :

Est-ce que cela fonctionne ?

Finalement, les personnes les mieux placées pour répondre à cette question sont les personnes qui ont malheureusement vécu un accident mais qui malgré cela ont pu partager avec nous ce qu’ils ont pu vivre par la suite.

L’accident en lui-même n’est pas anodin et marque parfois un point de départ, une nouvelle manière d’appréhender la moto ou, de façon plus large, une nouvelle manière de faire les choses. Nous avons donc décidé de compter le cumul de nombres de jours qui se sont écoulés depuis l’accident des personnes interrogées et…

ce cumul de nombre de jours eSt aussi un décompte de moments de vie que nous avions envie de partager au plus grand nombre.

La moto est un élément qui réunit des passionnés, et peu importe la relation que les personnes peuvent avoir vis-à-vis de la moto, les visages s’animent quand on aborde le sujet.
C’est la raison pour laquelle nous avons souhaité aller au-delà en invitant les personnes ayant chuté avec notre technologie à partager leur ressenti et leur vécu en gardant bien en tête un élément : l’airbag n’est pas une « carte d’invincibilité ». Il s’agit là d’un bonus mais d’un bonus qui peut faire toute la différence au moment où on en a besoin.

 

In&motion

Votre navigateur est obsolète

Pour profiter du site,
merci de mettre à jour votre navigateur